inquisiteur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin inquisitor.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin inquisiteur
\ɛ̃.ki.zi.tœʁ\

inquisiteurs
\ɛ̃.ki.zi.tœʁ\
Féminin inquisitrice
\ɛ̃.ki.zi.tʁis\
inquisitrices
\ɛ̃.ki.zi.tʁis\

inquisiteur \ɛ̃.ki.zi.tœʁ\

  1. Qui cherche à s’enquérir avec une curiosité souvent indiscrète.
    • Coup d’œil, regard inquisiteur.
    • Questions, démarches inquisitrices.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
inquisiteur inquisiteurs
\ɛ̃.ki.zi.tœʁ\

inquisiteur \ɛ̃.ki.zi.tœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : inquisitrice)

  1. Juge de l’Inquisition.
    • D’ici furent dirigés ces inquisiteurs qui allèrent brûler Vaudois, cathares, fraticelles, béguins, sorciers, envoûteurs, magiciens, flagellants, ou juifs convertis, mais soupçonnés de sortilèges. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le roi vit dans cette mort un châtiment divin et l’inquisiteur Henri de Cologne en profita pour obtenir de lui l’application immédiate de la sanction. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
  2. Magistrat de la république de Venise qui était chargé de découvrir et de prévenir les complots formés contre le gouvernement.

PrononciationModifier


HomophonesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier