Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Du grec ἔνστασις, puis du latin instantia (« assiduité, zèle », « insistance, instances, demande pressante »).
(Nom 2) De l’anglais instance (« cas, exemple »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
instance instances
\ɛ̃s.tɑ̃s\

instance \ɛ̃s.tɑ̃s\ féminin

  1. Sollicitation pressante. Note : Dans ce sens, il s’emploie surtout au pluriel.
    • Seulement, comme elle n'entendait ni le polonais ni le français, et que moi je n'entendais pas le moldave, elle ne pouvait faire près de moi des instances bien pressantes en faveur de son fils. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • M. Willy rassura la susceptibilité de Marco en lui demandant des travaux de bibliothèque, moyennant quoi elle acceptait de petits honoraires, consentait, quand je l’en priais avec instances, à partager impromptu notre repas. — (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 14.)
    • Mais je n'ai fait au Ciel nulle dévote instance / Qui n'ait eu pour objet votre convalescence. — (Molière, Tartuffe ou l'Imposteur, acte III, scène 3)
    • Il est de toute première instance que nous façonnions nos idées comme s'il s'agissait d'objets manufacturés. — (Léo Ferré, La Solitude)
  2. (Droit) Poursuite en justice.
    • L’instance était pendante à tel tribunal.
    • Il y a instance entre tel et tel.
    • Former une instance.
    • Suivre une instance.
  3. Organisation qui a pouvoir de décider.
    • La sociobiologie pourrait n'être qu'un avatar amusant de l'histoire des religions ou des pseudo-sciences. Malheureusement ses excès et la place qu'elle a usurpée dans les médias et dans les instances scientifiques de quelques pays tend à faire oublier les progrès considérables de la neurobiologie, de la physiologie du comportement et de l'éthologie animale et humaine. — (André Langaney, Biologie du comportement ou sociobiologie ?, dans Sciences sociales et défi de la sociobiologie, études éditées par Gérald Berthoud, Revue européenne des sciences sociales, 1985, t.23, n°69, p.85)
    • Surtout, ils se sont tous rencontrés dans le cadre du scoutisme traditionnel catholique, instance de socialisation dont la mention revient dans l’ensemble de leurs discours. — (Josselin Tricou, « Entre masque et travestissement : Résistances des catholiques aux mutations de genre en France: le cas des "Hommen" », dans la revue Estudos de Religião, vol. 30, n° 1, jan.-avr. 2016, p. 53)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Faux-amisModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
instance instances
\ɛ̃s.tɑ̃s\

instance \ɛ̃s.tɑ̃s\ féminin

  1. (Programmation orientée objet) Copie d’un objet appartenant à une classe donnée, qui a ses données propres, et donc se comporte indépendamment, bien qu’avec les mêmes règles, des autres objets de la même classe.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin instantia, par l’intermédiaire de l’ancien français.

Nom commun Modifier

instance \ˈɪn.stəns\

  1. Occasion, circonstance.
    • […] I do mean to say that in this particular instance, […] — (Charles Dickens, Oliver Twist)
      […] je dois pourtant dire que, dans cette circonstance particulière, […]
  2. Exemple.
  3. Instance, au lieu de l’anglicisme : cas, exemple, manifestation voire individu.
  4. (Programmation orientée objet) Instance.

Quasi-synonymesModifier

  • (Programmation informatique) object

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • (Programmation informatique) class

Faux-amisModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier