intégralement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de intégral, par son féminin intégrale, avec le suffixe -ment.

Adverbe Modifier

intégralement \ɛ̃.te.ɡʁal.mɑ̃\

  1. D’une manière intégrale.
    • Je suis d’avis, moi, qu’en quelques mois de temps l’on pourra racheter les créances pour une somme de, et payer intégralement par arrangement. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
    • Le secret intégralement connu aujourd'hui ne doit pas retentir en vain à nos oreilles inattentives, et mon but sera d'y chercher la date des épouvantables événements. — (Le Grand Coup, avec sa date probable, c'est-à-dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l’Église, probablement le 19-20 septembre 1896, par un prêtre du diocèse de Moulins, Vichy : à l'imprimerie de P. Vexenat, 1894)
    • […] : sous l'ancien régime, en Gascogne, le droit d'aînesse ne souffrait jamais d'exception, et un bien de famille conservé intégralement, de génération en génération, n'était jamais divisé. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier