intéressant

Voir aussi : interessant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Participe présent du verbe intéresser.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin intéressant
\ɛ̃.te.ʁɛ.sɑ̃\
ou \ɛ̃.tɛ.ʁɛ.sɑ̃\

intéressants
\ɛ̃.te.ʁɛ.sɑ̃\
ou \ɛ̃.tɛ.ʁɛ.sɑ̃\
Féminin intéressante
\ɛ̃.te.ʁɛ.sɑ̃t\
ou \ɛ̃.tɛ.ʁɛ.sɑ̃t\
intéressantes
\ɛ̃.te.ʁɛ.sɑ̃t\
ou \ɛ̃.tɛ.ʁɛ.sɑ̃t\

intéressant \ɛ̃.te.ʁɛ.sɑ̃\ ou \ɛ̃.tɛ.ʁɛ.sɑ̃\ masculin

  1. Qui intéresse ; qui suscite l’intérêt.
    • Ces photographies étaient cependant fort intéressantes : elles vérifiaient ce que la méthode graphique m’avait fait saisir relativement au mécanisme du vol, […]. — (Étienne-Jules Marey, Le Fusil photographique, dans La Nature - Revue des sciences, page 326, 1882)
    • À Mayence se trouve une colonie sarmatique intéressante où les sables portent des Stipa et diverses Composées. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 96)
    • Sur des routes aux doux reliefs, vous prendrez la direction de Champlay, Neuilly et Laduz, où vous pourrez visiter un intéressant musée des Arts et Traditions populaires. — (Balades à vélo en Bourgogne 2009 Petit Futé, p.234)
    • Vous connaissez cette intéressante confrérie des cornichons. Elle a un uniforme. Ceux du sexe masculin portent de longues redingotes […]. — (Anatole Claveau, Les snobs, dans Sermons laïques, Paris : Paul Ollendorff, 1898, 3e éd., p.35)

AntonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
intéressant intéressants
\ɛ̃.te.ʁɛ.sɑ̃\

intéressant \ɛ̃.te.ʁɛ.sɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : intéressante)

  1. (En général péjoratif) Personne intéressante ou qui se croit telle.

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe intéresser
Participe Présent intéressant
Passé

intéressant \ɛ̃.te.ʁɛ.sɑ̃\ ou \ɛ̃.tɛ.ʁɛ.sɑ̃\

  1. Participe présent de intéresser.
    • Il fallait ramener le public au réel, à la vérité, aux choses dignes de commisération ; il était utile de le désefféminer, de lui montrer, en l’intéressant, la vie rude, nerveuse, aride, dans ses manifestations de chaque jour, dans ses luttes, dans ses drames du grand monde ; de lui faire palper les tristesses de la bourgeoisie et les misères des bas-fonds de la société. — (Octave Uzanne, Caprices d’un bibliophile, 1878)
    • Mais, plus grave encore, du plaisir qu’ils éprouvent, en un mot comme en mille, à se dédisponibiliser face aux chercheurs et curieux s’intéressant à leur domaine d’activité, au nom de “l’obligation de réserve”, l’un des sacro-saints principes déontologiques derrière lequel ils se murent tous et partout, sans discernement. — (Michel Gabriel Ngoo-Djob Litet, Réflexions sur le statut du détenu au Cameroun, L’Harmattan, 20019)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier