FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1498) Du latin intactus → voir tact et intègre.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin intact
\ɛ̃.takt\

intacts
\ɛ̃.takt\
Féminin intacte
\ɛ̃.takt\
intactes
\ɛ̃.takt\

intact \ɛ̃.takt\

  1. À quoi l’on n’a pas touché, dont on n’a rien retranché.
    • Le dépôt a été trouvé intact.
  2. (Par extension) Qui n’a pas souffert d’altération.
    • On est alors fort étonné de retrouver les morceaux de bismuth intacts, leur aspect extérieur ne diffère en rien de ce qu’il était avant la chauffe […]. Il semble, d’après cela que le bismuth n’a pas fondu. — (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures, Annales de Chimie & de Physique, 7e série, tome V, juillet 1895)
  3. Qualifie une réputation qui n’a jamais été attaquée, ou sur laquelle la calomnie n’a pu attirer aucun soupçon.
  4. (Figuré) Qui est à l’abri de toute sorte de reproche, en parlant de vertu, de probité, etc.
  5. (Figuré) Qui n’a souffert aucune atteinte, en parlant de l’honneur.
  6. (Figuré) À qui l’on ne peut rien reprocher de contraire à la probité, en parlant d’un homme.
  7. (Vieilli) Vierge, en parlant d’une femme.

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin intactus.

Adjectif Modifier

Nature Forme
Positif intact
\ɪn.ˈtækt\
Comparatif more intact
\ˌmɔɹ ɪn.ˈtækt\ ou \ˌmɔː ɪn.ˈtækt\
Superlatif most intact
\ˌmoʊst ɪn.ˈtækt\ ou \ˌməʊst ɪn.ˈtækt\

intact \ɪn.ˈtækt\

  1. Intact.

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

(1824) Du latin intactus.

Adjectif Modifier

Forme Positif Comparatif Superlatif
Forme indéclinée intact intacter intactst
Forme déclinée intacte intactere intactste  
Forme partitive intacts intacters

intact \ɪn.ˈtɑkt\

  1. Intact.
    • De opslag is intact teruggevonden.
      Le dépôt a été trouvé intact.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,5 % des Flamands,
  • 97,3 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]