intaxable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1842)[1] Dérivé de taxer avec le préfixe in- et le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
intaxable intaxables
\ɛ̃.ta.ksabl\

intaxable \ɛ̃.ta.ksabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Dont on ne peut pas fixer ou réguler administrativement le prix.
    • La viande échappe à la taxation, car, en raison de sa diversité, elle est pratiquement intaxable. L’insuccès de la récente tentative de taxation (septembre 1951), dite opération-bifteck , en a été la démonstration. — (Pierre Caziot, La valeur de la terre en France, J.-B. Baillière, Paris, 1952, page 21)
  2. Qui échappe à toute imposition fiscale.
    • Une réponse symptomatique du désarroi dans lequel se trouvent les États face à des multinationales particulièrement affûtées sur le plan fiscal, et qui semblent devenues pratiquement "intaxables". — (Gilles Quoistiaux, Les géants de la techno sont-ils "intaxables"?, trends.levif.be, 4 décembre 2012)
    • Imaginez une entreprise dont le CEO et les cadres sont des logiciels, et dont les statuts sont rédigés non pas en code de juriste, mais en code informatique. [...] Une telle entreprise est totalement dérégulée, inrégulable, et intaxable car domiciliée nulle part. — (Vic Castro, Crypto monnaies, tokens et DAO : comment jouer en bourse avec les entreprises Ethereum, numerama.com, 13 août 2017)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Figure dans la première édition de Enrichissement de la langue française : dictionnaire de mots nouveaux de Jean-Baptiste Richard de Radonvilliers, Paris, 1842, page 285.