interprète

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Emprunté au latin interpres, interpretis.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
interprète interprètes
\ɛ̃.tɛʁ.pʁɛt\

interprète \ɛ̃.tɛʁ.pʁɛt\ masculin et féminin identiques

  1. Celui, celle qui traduit les mots, les phrases d’une langue par les mots, par les phrases d’une autre langue.
    • Il a traduit ce discours, cette harangue, non pas en simple interprète, mais en orateur.
    • Les interprètes grecs de l’Ancien Testament, qu’on appelle les Septante.
    • Cet auteur latin n’a pas encore trouvé de meilleur interprète. Dans ce sens, on dit plutôt aujourd’hui Traducteur.
    • L’interprète interpréta. — (Ruth Rendell, Le paradis à la carte, nouvelle, 1999, traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj, page 29.)
  2. (En particulier) Truchement, celui qui traduit à une personne, surtout oralement ou par langue gestuelle, dans la langue qu’elle parle, ce qui a été dit ou écrit par une autre dans une langue différente.
    • Je puis en dire autant d'El-Haj Ahmed Ben-Chekron qui me sert d’interprète dans mes autres visites et qui, lui, ayant vécu en Espagne, s’exprime correctement en castillan. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 96)
    • Lorsque l’interprète me traduisit le sens général du discours, je fus émerveillé. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • […], enfin Moussa, jeune Nigérien, bavard et sympathique. Il fera ma cuisine et me servira d’interprète dans ce pays où l'on parle le haoussa principalement et d'autres dialectes, mais non l’arabe, à part quelques chefs et quelques marabouts. — (Louis Alibert, Méhariste, 1917-1918, Éditions Delmas, 1944, p. 23)
    • La partie ou le témoin qui ne peuvent suivre les procédures, soit parce qu’ils ne comprennent pas ou ne parlent pas la langue employée, soit parce qu’ils sont atteints de surdité, ont droit à l’assistance d’un interprète. — (Charte canadienne des droits et libertés, section 14)
    • Interprète juré, Celui qui est nommé par les cours ou tribunaux pour traduire oralement les débats ou les pièces versées lors de ceux-ci.
  3. (Par extension) Celui qui fait connaître, qui éclaircit le sens d’un auteur, d’un discours.
    • En vain donc ces dangereux interprètes nous crient que le gros des Pères n’a jamais examiné critiquement, le vrai ou le faux des explications littérales de la Bible ; qu’aussi la Tradition varie fort sur cela ; […]. — (Père Ignace de Laubrussel, Traité des Abus de la Critique en Matière de Religion, Paris : Grégoire du Puis, 1711, vol. 2, p. 135)
    • Les interprètes de Platon, d’Aristote, etc.
    • Cet interprète a mal expliqué ce passage. Par analogie,
    • Interprète des songes.
    • Interprète du vol des oiseaux.
  4. Celui qui a charge de déclarer, de faire connaître les intentions, les volontés d’un autre.
    • Les augures, chez les païens, étaient regardés comme les interprètes de la volonté des dieux.
    • Soyez l’interprète de mes sentiments.
  5. (Figuré)
    • Les yeux sont les interprètes de l’âme, Les yeux servent à faire connaître les sentiments, les mouvements de l’âme.
  6. Un musicien jouant l’œuvre d’un compositeur. Note : pour un chanteur qui chante ses propres compositions, on parlera d’un auteur-compositeur-interprète.
  7. En termes d’art dramatique, se dit de l’acteur ou de l’actrice qui joue un rôle.
    • Les actrices d’opéra-comique de ce temps-là ne se bornaient pas à roucouler un air ou une romance : on voulait encore qu'elles jouassent la comédie; et madame Favart représenta avec un rare talent Roxelane des Trois Sultanes, et tous les premiers rôles des ouvrages de son mari ou d'autres auteurs qui se disputaient ce charmant interprète. — (Eugène de Planard, « Théâtre : 1772. Mort de madame Favart, actrice », dans les Éphémérides universelles, ou tableau religieux, politique, littéraire, scientifique et anecdotique, tome 4 : Avril, 2e éd., Paris : chez Corby, 1834, p. 396)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

→ voir inter-

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe interpréter
Indicatif Présent j’interprète
il/elle/on interprète
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’interprète
qu’il/elle/on interprète
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
interprète

interprète \ɛ̃.tɛʁ.pʁɛt\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de interpréter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de interpréter.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de interpréter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de interpréter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de interpréter.

PrononciationModifier



HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • Traduction en langue des signes française : interprète

RéférencesModifier