intolérance

Voir aussi : intolerance

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin tolerare (accepter).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
intolérance intolérances
\ɛ̃.tɔ.le.ʁɑ̃s\

intolérance \ɛ̃.tɔ.le.ʁɑ̃s\ féminin

  1. (Surtout en matière de religion et de politique) Défaut de tolérance, disposition à violenter, à persécuter ceux avec lesquels on diffère d’opinions.
    • Il est certain que l’anéantissement de la Société peut procurer à la raison de grands avantages, pourvu que l’intolérance jansénienne ne succède pas en crédit à l’intolérance jésuitique ; […]. — (Jean le Rond d’Alembert, La Suppression des jésuites (éd. populaire abrégée), Édouard Cornély, 1888)
    • […] elle n’a conservé de la mère patrie que ses mœurs hospitalières, son intolérance religieuse, ses moines, ses guittareros et ses mendiants armés d’escopettes. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Pourquoi admettait-il, lui, la différence des êtres, pourquoi eût-il voulu pouvoir prêcher la libre et féconde éclosion des individualités, en favoriser le développement intégral, pourquoi n’avait-il aucun désir de façonner les caractères à son image, d’emprisonner les énergies dans les sentiers qu’il lui plaisait de suivre et pourquoi, chez les autres, cette intolérance, ce prosélytisme tyrannique de la médiocrité ? — (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
  2. (Médecine) Inaptitude de l’estomac à digérer tel ou tel aliment, tel ou tel remède.
    • Il est évident que, dans ce cas, il n'y a pas intolérance à la caféine, puisque le thé n'a pas cessé d’être ingurgité à la dose de 5 à 6 tasses par jour, mais bien intolérance au café. Il me paraît certain que le café Hag est supporté, non pas parce que décaféiné, mais parce que dépourvu de caféotoxine. — (Revue médicale de la Suisse romande, vol.42, H. Georg, 1922, page 813)
    • L’intolérance au lait est liée à une diminution de l'activité de la lactase, l'enzyme qui permet de digérer le sucre du lait (le lactose). — (Louisa Rebih-Jouhet, CAP Petite enfance , (Ouvrage numérique pdf), Nathan, 2012, page 80)

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier