Ouvrir le menu principal
Voir aussi : intrepide

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1495) Du latin intrepidus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
intrépide intrépides
\ɛ̃.tʁe.pid\

intrépide \ɛ̃.tʁe.pid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne craint pas le péril et l’affronte volontiers.
    • Des clappements, des crissements et d’étranges grincements rythmiques s’éveillaient, aussitôt que l’intrépide pédaleur avait fait quelques tours de roue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 45 de l’éd. de 1921)
    • […] il y a le nageur intrépide qui, sourd aux appels du maître baigneur, dépasse les limites du bain surveillé, gagne la pleine mer et est emporté par une lame de fond. — (Franc-Nohain [Maurice Étienne Legrand], Guide du bon sens, Éditions des Portiques, 1932)
  2. (Familier) Qui s’obstine à quelque chose, qui n’est pas rebuté par les désagréments, par les obstacles.
    • Ils étaient là pourtant, nombreux, vieillis, fatigués, ces intrépides voyageurs que leur tempérament mobile promena dans les cinq parties du monde ! — (Jules Verne, Cinq semaines en ballon)
    • Le capitaine Mondelli part pour Bordeaux afin d’y chercher des ordres. Les Allemands ne lui donnant pas de sauf-conduit, l’intrépide officier est contraint de se déguiser […] — (Général Ambert, Récits militaires : L’Invasion (1870), Bloud & Barral, 1883, p. 439)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier