Voir aussi : invertì

Étymologie

modifier
→ voir invertir

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
inverti invertis
\ɛ̃.vɛʁ.ti\

inverti \ɛ̃.vɛʁ.ti\ masculin (pour une femme, on dit : invertie)

  1. (Désuet) Personne qui est attirée par une personne de son sexe.
    • […] M. Fonsegrive, va même jusqu’à prétendre que la liberté dans le mariage conduit aux pratiques de Sodome et de Lesbos. Tout observateur impartial que la religion ne frapperait pas de cécité intellectuelle conviendrait au contraire que ces vices d’invertis sont bien plutôt la conséquence des règles étroites auxquelles sont soumises les relations des sexes. — (Alfred Naquet, Vers l’union libre, E. Juven, Paris, 1908)
    • Au reste peut-on séparer entièrement l'aspect de M. de Charlus du fait que, les fils n'ayant pas toujours la ressemblance paternelle, même sans être invertis et en recherchant des femmes, ils consomment dans leur visage la profanation de leur mère ? — (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, Gallimard, 1921-1922)
    • La place Pigalle, passé deux heures du matin, est le refuge des noctambules professionnels. Des musiciens, des nègres, des filles, des invertis se donnent rendez-vous dans les bars et voient souvent l’aube se lever sans que la chance leur ait souri. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • – Je suis un extraverti… Est-ce que ce n’est pas dangereux ?… À cause des invertis
      – Aucun rapport, voyons !
      — (Paul Guth, Le mariage du Naïf, 1957, réédition Le Livre de Poche, page 78)
    • Les chapitres sur les invertis (terme à ne pas généraliser comme on a trop tendance à le faire), les transvertis et les rôles intervertis comportent nombre de notations très exactes prouvant que l'auteur a pu étudier des cas extrêmement divers et non les englober dans une impossible unité du monde homosexuel. — (Le Concours médical, journal de médecine et de chirurgie, n° 1-9, 1970, page 917)

Synonymes

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin inverti
\ɛ̃.vɛʁ.ti\

invertis
\ɛ̃.vɛʁ.ti\
Féminin invertie
\ɛ̃.vɛʁ.ti\
inverties
\ɛ̃.vɛʁ.ti\

inverti \ɛ̃.vɛʁ.ti\

  1. (Désuet) Qualifie une personne qui est attirée par une personne de son sexe.
    • […] il n’a avoué que mis en présence des billets […] parfumés à Dernier Soir, dont il use immodérément lui-même, on peut se demander pourquoi car, en dépit de son affectivité tortueuse, il n’est ni inverti ni éoniste. — (Léo Malet, Nestor Burma contre C.Q.F.D., S.E.P.E (Le Labyrinthe), 1945)
    • Mettre sa culotte à l’envers, au Moyen Âge, voulait dire être inverti. — (David McNeil, 28 boulevard des Capucines, Gallimard, 2012, collection Folio, page 139)
  2. (Chimie) Qualifie un glucide, dont le pouvoir rotatoire s’est inversé par hydrolyse.
    • C’est pourquoi le saccharose est parfois appelé sucre inverti et l’enzyme qui catalyse cette hydrolyse, l’α-D-glucosidase, est appelée de façon archaïque l’invertase. — (Donald Voet et Judith G. Voet, Biochimie, De Boeck Supérieur, 2005, page 364)

Synonymes

modifier

Forme de verbe

modifier
Voir la conjugaison du verbe invertir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
inverti

inverti \ɛ̃.vɛʁ.ti\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe invertir.

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier