Étymologie

modifier
Du latin investire (« revêtir, garnir » d’où « entourer »).

investir \ɛ̃.vɛs.tiʁ\ transitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en possession d’un titre ou d’une dignité, avec certaines formalités, avec certaines cérémonies.
    • L’empereur l’avait investi de cet électorat, de ce duché.
    • Autrefois les rois investissaient les évêques en leur donnant la crosse et l’anneau.
  2. (Par extension) Mettre en possession d’un pouvoir, d’une autorité quelconque.
    • Il fut investi de la souveraine puissance.
    • Il l’investit de toute l’autorité nécessaire pour faire exécuter ces mesures.
    • Le droit dont il est investi.
  3. (En particulier) Cerner, entourer avec des troupes une citadelle, une place de guerre, etc.; environner militairement une maison, de manière à empêcher l’entrée et la sortie.
    • Cette religieuse naît, le 26 mai 1605, à Anvers, pendant les guerres qui désolent la Flandre, au moment même où le Prince Maurice de Nassau investit la ville. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Les gendarmes investirent la maison où il s’était réfugié.
  4. (Par extension) Envahir ou occuper de manière massive, abusive ou fâcheuse un lieu.
    • Ces militants de la première heure ont en effet investi, à la faveur de l’insurrection de février, un admirable palais qadjar qui, dit-on, avait appartenu à la chabanou en personne. — (Gilles Anquetil, La Terre a bougé en Iran, Hachette (collection Notre siècle), 1979, chap. 4)
    • L’activité des pierreuses n’est pas neuve, mais si elle se pratiquait au début du siècle dans les carrières et les terrains vagues de la périphérie parisienne, de façon confidentielle et pour les ouvriers des chantiers de construction, elle a aujourd’hui investi les quais de la Seine et les rues du centre-ville. — (Richard Di Domenico, Moi, Lautrec / docteur litho - mister ribaud, Editions Phi, 2021)
    • New Delhi avait convoqué la semaine dernière un haut représentant diplomatique britannique après que des protestataires sikhs ont investi et vandalisé la haute commission indienne à Londres. — (AFP, L'Inde convoque un diplomate canadien après une manifestation sikhe, Le Journal de Québec, 27 mars 2023)
  5. (Finance) Utiliser des capitaux dans un but de profit.
    • Par la nature de leurs richesses : ces bourgeois fortunés sont des « terriers » comme on dit à Lyon ; ils ont investi une grande part de leur avoir dans des fonds. — (Georges Duby & Robert Mandrou, Histoire de la civilisation française, t.1, Armand Colin, 1958; édition de 1968, page 143)
    • La BCE plaide de longue date pour que les gouvernements de la zone euro investissent plus en complément de sa politique monétaire ultra-accommodante. — (Jean Jouzel, ‎Pierre Larrouturou, Pour éviter le chaos climatique et financier, 2017)
  6. (Pronominal) Faire des efforts pour s’impliquer dans la réussite d'une activité, d'un projet.
    • Pourtant, rien ne prédestine ce fils d’un haut-magistrat catholique, né en 1922 à Nancy dans l’est de la France, à s’investir dans la politique aux côtés de l’ex-président François Mitterrand. — (France: mort d’André Rousselet, fondateur de Canal+, RFI.fr [1], 30 mai 2016)
    • «Le plaisir de se retrouver ensemble, de s’investir collectivement pour améliorer et préserver sa commune». Autour de l’apéritif bien mérité et des grillades qui ont clôturé cette journée, le discours est le même pour tous les Rouffiacois ayant participé samedi à la deuxième journée citoyenne du village. — (Des citoyens en action, La Dépêche, 30 mai 2016)

Dérivés

modifier

Traductions

modifier
Traductions à trier
modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier

Étymologie

modifier
Du latin investire.

investir \im.bes.ˈtiɾ\ 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Investir (d’une charge, d’une dignité, etc.).
  • Ne pas confondre avec invertir, qui traduit investir au sens de « faire des investissements ».

Étymologie

modifier
Du latin investire.

investir \in.vɛs.ˈtir\ (voir la conjugaison)

  1. Investir.

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

investir \ĩ.vɨʃ.tˈiɾ\ (Lisbonne) \ĩ.ves.tʃˈi\ (São Paulo) 3e groupe (voir la conjugaison)

  1. Investir.
    • Está cada vez mais caro morar em São Paulo (...) Mas ainda assim é fácil encontrar quem prefira investir boa parte do salário para morar próximo ao metrô do que enfrentar uma rotina de transporte diário extenuante. — (Aline Matos, « Morar perto do metrô vale a pena? Pesquisa revela as estações mais caras de São Paulo », dans Blog Lopes, 28 janvier 2021 [texte intégral])
      Il est de plus en plus cher de vivre à São Paulo (...) Mais malgré ça il est facile de trouver des gens qui préfèrent investir une bonne partie de leur salaire pour vivre près du métro plutôt que d'avoir à affronter une routine quotidienne de transport exténuante.
  2. Attaquer, assiéger.

Prononciation

modifier

Références

modifier