FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de ion et du suffixe -iser.

Verbe Modifier

ioniser \jɔ.ni.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Chimie physique) Provoquer l’ionisation d’un élément.
    • Or une ionisation indépendante des deux réactifs eût voulu que le même bromure, le tertiaire par exemple, s’ionisât plus vite que les deux autres, […]. — (Sciences et l'enseignement des sciences, n° 1 à 12, 1959, p. 46)
    • Pour rendre conducteur un espace qui ne l’est pas, on peut donc songer soit à ioniser un gaz, soit, si l’on peut dire, à "électroniser un vide". — (Jean Cazenobe, Limailles, lampes et cristaux, 1986, page 238)
    • Il avait conclu que les rayons X chargeaient (« ionisaient », en termes savants) l'air dans l’ampoule et que ces charges venaient donc annuler celles de l’électroscope. — (Antoine Letessier Selvon, Kosmos : L'épopée des particules, chap. 1 : Envol, Paris : CNRS Éditions, 2017)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier