Voir aussi : ISO, iso-, ìso, Iso, isɔ

Conventions internationalesModifier

Symbole Modifier

iso invariable

  1. (Linguistique) Code ISO 639-3 de l’isoko.

RéférencesModifier

BretonModifier

Forme de verbe Modifier

iso \ˈisːo\

  1. Troisième personne du singulier du futur de l’indicatif du verbe isal/isañ.

FinnoisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Déclinaison
Cas Singulier Pluriel
Nominatif iso isot
Génitif ison isojen
Partitif isoa isoja
Accusatif iso [1]
ison [2]
isot
Inessif isossa isoissa
Élatif isosta isoista
Illatif isoon isoihin
Adessif isolla isoilla
Ablatif isolta isoilta
Allatif isolle isoille
Essif isona isoina
Translatif isoksi isoiksi
Abessif isotta isoitta
Instructif isoin
Comitatif isoine- [3]
Notes [1] [2] [3]

[1]

  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive dont le sujet est la troisième personne
    du singulier sans aucun pronom.
  • Comme complément d’un infinitif dans une
    phrase positive passive.
  • Dans toutes les phrases passives à n’importe
    quel mode.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la deuxième personne du singulier, ou la
    première ou deuxième personne du pluriel.

[2]

  • Dans les phrases actives positives aux modes
    indicatif, conditionnel ou potentiel.
  • Dans une phrase impérative positive dont le
    sujet est la troisième personne du singulier ou du
    pluriel.

[3]

Nature Forme
Positif iso
Comparatif isompi
Superlatif isoin

iso \ˈi.so\

  1. Grand, ample, gros, nombreux (en parlant de la taille).
    • He ostivat ison talon, koska heillä on iso perhe.
      Ils ont acheté une grande maison parce qu’ils ont une grande famille.
    • Meillä ei ollut isoja ongelmia. (cf. sens 3)
      Nous n’avons pas eu de gros problèmes.
  2. Grand, adulte, majeur (en parlant de l’âge et de la maturité).
    • Mikä sinusta tulee isona?
      Que deviendras-tu quand tu seras grand(e) ?
  3. Gros (erreur, mensonge), grand, important, puissant, majeur.
    • Se on iso valhe (fam. vale).
      C’est un gros mensonge.
    • Hän on tämän paikan iso pomo.
      C’est un grand chef ici.
  4. Majuscule.
    • iso kirjain
      Une (lettre) majuscule
    • "Pohjoismaat" kirjoitetaan isolla.
      Les pays nordiques s’écrit avec une majuscule (en finnois).
    • Kirjoitit otsikon kokonaan isolla.
      Tu as écrit le titre entièrement en majuscules.
    • Mais : Tämä otsikko on ainakin tarpeeksi iso.
      Ce titre est assez grand, au moins.
  5. Haut (calibrage des appareils en général), fort (volume, son), chaud (four, poêle), froid (congélateur).
    • Miksi soitat musiikkia noin isolla?
      Pourquoi joues-tu la musique si fort ?
    • Uuni ei ole tarpeeksi isolla.
      Le four n’est pas assez chaud.
    • Laitoin jääkaapin isommalle.
      J’ai réglé le réfrigérateur plus froid.
  6. Grand (grand-père, grand-mère), arrière (au delà : arrière-grand-père).
    • Isoäiti, isoisoisä, isosisko
      Grand-mère, arrière-grand-père, grand-sœur
  7. Dans des nom propres.
    • Iso karhu, Iso-Britannia
      La Grande Ourse, la Grande-Bretagne

SynonymesModifier

Grand, gros :
  • suuri (nuance de grandiose, glorieux)
Adulte, majeur :
Haut, fort
  • suuri, l’adjectif du calibré

Quasi-synonymesModifier

Lettre majuscule :
Lettre capitale :

AntonymesModifier

Petit :
(1, 3, 6) :
(5) :
  • pieni, l’adjectif contraire du calibré

DérivésModifier

  • iso hätä (grand besoin, grande urgence ; besoin de faire une "grosse commission")

Forme d’adjectif Modifier

iso \ˈiso\

  1. Accusatif II singulier de iso.

PrononciationModifier

GauloisModifier

ÉtymologieModifier

Mot attesté dans une formule de Marcellus de Bordeaux et sur la tablette de Chamalières[1][2].
Comparable au lépontique 𐌉𐌑𐌏𐌔 (išos) et au latin iste.

Pronom démonstratif Modifier

iso

  1. (Sens incertain) Cela, ce.
    …exiat iso

RéférencesModifier

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), p. 192
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, p. 200