FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Alteration de jacqueter. (Début XIXe siècle)

Verbe Modifier

jacasser \ʒa.ka.se\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Crier en parlant de la pie, pousser le cri particulier à son espèce.
    • Je suis las d’entendre cette pie jacasser.
  2. (Par analogie) Bavarder d’une manière fatigante.
    • Et il s’en fut dans le foyer où 'jacassaient’ les acteurs et les actrices,. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • L'après-midi ces dames et demoiselles parées de leurs plus beaux atours se pavanaient en grappes serrées tout le long de la rue centrale (seule rue large) en jacassant et grignotant des pépons de courges et pastèques grillées et salées. — (Aurore Lebouteux, Regards sur le passé, La Pensée universelle, 1973, page 19)
    • Voir le commandant Jean-Marie Le Ster, mon père, lui aussi sapé en pingouin, au bras de Sonia Rimbermin, perruche emperlousée, déguisée en belle-mère, et jacassant en permanence, remonter l'allée centrale de la cathédrale de Rennes n'aurait pas manqué de sel! — (Jean Failler, La variée était en noir: Incendies sur l'île aux Vierges, Éditions du Palémon, 2018, chap. 1)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • de la pie, pousser le cri particulier à son espèce : croasser
  • bavarder d’une manière fatigante : tenir la jambe

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier

TourangeauModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

jacasser \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Jacasser.

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  • Jean-Claude Raymond, La langue de Rabelais et le parler du sud de la Touraine et du Loudunais : À la Croisée de l'Anjou, de la Touraine et du Poitou, 2008 → [version en ligne]