jeter de la poudre aux yeux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de jeter, poudre et yeux.

Locution verbale Modifier

jeter de la poudre aux yeux \ʒə.te də la pu.dʁ‿o.z‿jø\ (se conjugue → voir la conjugaison de jeter)

  1. Chercher à éblouir autrui par un éclat souvent illusoire.
    • Mme Gay n’a pas un sou vaillant […] elle vit en faisant des dettes […] elle jette de la poudre aux yeux des gens de la société, en affichant un luxe insolent. — (Étienne-Jean Delécluze, Journal, 1824-1828)
    • Le banquier Jeannin était faible, confiant, un peu vaniteux. Il aimait jeter de la poudre aux yeux, et confondait volontiers « être » avec « paraître ». — (Romain Rolland, Jean-Christophe, 1904)
    • Avec le système de jeter de la poudre aux yeux, de s’attacher à l’extérieur, de niveler surtout, l’école diminue les enfants ; autant de simulacres imposés, autant de personnalité retirée. — (Léon Frapié, La maternelle, Librairie Universelle, 1908)
    • Arrivé à ce point, Maillat essaya, comme chaque fois, de se faire honte, et de se traiter d’imbécile. Mais il savait aussi que cela aussi, c’était un truc, une fausse sortie de théâtre pour se jeter à lui-même de la poudre aux yeux. — (Robert Merle, Week-end à Zuydcoote, 1949, réédition Le Livre de Poche, page 200)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « jeter de la poudre aux yeux [Prononciation ?] »
  • France (Lyon) : écouter « jeter de la poudre aux yeux [Prononciation ?] »

RéférencesModifier