jordanien

Voir aussi : Jordanien

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Adjectif 1) Composé de Jordanie et du suffixe -ien.
(Adjectif 2) Composé du patronyme d’Alexis Jordan et du suffixe -ien.

Adjectif 1 Modifier

Singulier Pluriel
Masculin jordanien
\ʒɔʁ.da.njɛ̃\
jordaniens
\ʒɔʁ.da.njɛ̃\
Féminin jordanienne
\ʒɔʁ.da.njɛn\
jordaniennes
\ʒɔʁ.da.njɛn\

jordanien \ʒɔʁ.da.njɛ̃\

  1. (Géographie) Relatif à la Jordanie.
    • C'est d'ailleurs la vision soutenue par le docteur Ahmad al-‘Uwaydî al-‘Abbâdî, homme politique du Nord jordanien qui revendique un nationalisme jordanien par le biais d'une construction historique des tribus authentiquement jordaniennes, à savoir celles qui auraient originairement habité l'actuel territoire jordanien ; […]. — (Christine Jungen, Politique de l'hospitalité dans le Sud jordanien, Éditions Karthala/Institut français du Proche-Orient, 2009, p. 26)
    • La guerre entre l’État d’Israël naissant et la Légion arabe s’est soldée par l’occupation juive de la partie ouest de la ville et celle de la partie orientale par les forces jordaniennes, une situation qui est restée figée jusqu’au conflit de 1967, qui a consacré la mainmise israélienne sur toute la ville. — (Netanyahu se réfère à la Bible pour revendiquer tout Jérusalem, par l’agence Reuters, repris dans L’Express.fr, lepoint.fr, etc., 12 mai 2010)

TraductionsModifier

Adjectif 2Modifier

Singulier Pluriel
Masculin jordanien
\ʒɔʁ.da.njɛ̃\
jordaniens
\ʒɔʁ.da.njɛ̃\
Féminin jordanienne
\ʒɔʁ.da.njɛn\
jordaniennes
\ʒɔʁ.da.njɛn\
 
Deux espèces jordaniennes de Draba verna

jordanien \ʒɔʁ.da.njɛ̃\

  1. (Histoire de la botanique) Relatif à Alexis Jordan et à ses théories.
    • J’étais bien loin d’entrevoir le fond de la vérité qui existe dans le jordanisme, de supposer que la constance des caractères de la plupart des espèces jordaniennes serait confirmée par les savants les plus autorisés […] C’est en effet, l’étude des espèces jordaniennes, à caractères constants et héréditaires, qui constitue l’une des bases des recherches de De Vries. — (Gaston Bonnier, Le Monde végétal, 1907)
    • Une deuxième forme regardée par les botanistes systématiciens comme simple variété mais que nous considérons comme une espèce jordaniennne a été dénommée par Weddell, Bœhmeria nivea var. candicans. — (Auguste Chevalier, « La Ramie au point de vue botanique », chap. 1 de « Le problème de la culture de la Ramie dans les Colonies françaises », par Auguste Chevalier & Marcel Dagron, dans le Journal d'agriculture traditionnelle et de botanique appliquée, n° 67 de mars 1927, p. 162)
    • On a distingué à ce sujet deux types d’espèces : les espèces linnéennes ou grandes espèces, dont les caractères sont très nets et apparents, et les espèces jordaniennes ou petites espèces dont les caractères différentiels sont parfois difficiles à voir […] — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p. 39)
    • Il ne doute pas que les espèces jordaniennes ne soient dérivées les unes des autres. Qui plus est, il suppose que de nouvelles espèces jordaniennes doivent encore apparaître à notre époque. — (Jean Rostand, L’Évolution des espèces, Hachette, 1932, p. 145)
    • Si, cependant, on croise entre elle les Souris blanches du linneon, on remarque que, de temps à autre, naissent des variétés. Par contre, certaines de ces variétés, croisées entre elles, donnent toujours le même type exactement, sans bavure. Ces variétés apparemment pures sont des espèces jordaniennes. La pureté n'est pas totale, elle n'est qu'apparente ; le terme d'espèce ne lui convient pas non plus ; il faut appeler un tel groupe « jordanon » — (George Montandon, La race, les races, Payot, Paris, 1933, p.30)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier