jouer les étonnées

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir jouer les étonnés

Locution verbale Modifier

jouer les étonnées \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de jouer)

  1. (Familier) Variante de jouer les étonnés, lorsque le sujet est de genre féminin.
    • Crispée de jalousie, elle observait le manège de Régine qui, à la fin de la soirée, jouant les étonnées, prétexta que le dernier train pour le Vésinet était depuis longtemps parti pour me prier de l'héberger dans mon studio. — (Bernard Demory, Au temps des cataplasmes: document — 1944-1968, la France d'avant la télé, Ginkgo Éditeur, 2003, p. 275)
    • J’étais écœurée de son attitude, elle jouait les étonnées et essayait de me persuader que c'était Jojo qui avait tapé ce courrier. Elle devait se payer ma tête, mais plus elle essayait de me persuader, plus elle s'enfonçait, […]. — (Catherine Podgorski, Charlatan, Scélérat, Menteur! Je vous présente mon employeur, Éditions Publibook, 2001, p. 68)

PrononciationModifier