Voir aussi : journee

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de jour (ancien français jorn) avec le suffixe -ée → voir journade. (Vers 1160) jornée.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
journée journées
\ʒuʁ.ne\

journée \ʒuʁ.ne\ féminin

  1. Période diurne, du lever au coucher du Soleil.
    • Toute la journée, un vent aigre a soufflé de l’Ouest ; le ciel est resté bas et triste, et j’ai vu passer des vols de corbeaux… — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Les floraisons intempestives ne sont pas rares, à la suite des printemps ou des étés secs, auxquels succèdent quelques journées de pluies abondantes. — (Pierre Joigneaux, Causeries sur l’agriculture et l’horticulture, La Maison rustique, Paris, 1864, page 152)
    • Ce jeune gentilhomme, comme l’avait annoncé l’amiral, entrait à Paris par la porte Saint-Marcel vers la fin de la journée du 24 août 1572 […] — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IV ; Calmann Lévy éditeurs, Paris, 1886, page 40)
  2. (Astronomie) Période de rotation d’une planète sur elle-même, en particulier de la Terre.
  3. (Par extension) Période de 24 heures, en particulier la période qui va de minuit à minuit (historiquement, la journée a aussi été définie dans certaines régions comme débutant avec le coucher du Soleil).
    • Il y a 7 journées dans la semaine.
  4. Travail d’un ouvrier pendant un jour.
    • Il travaille à la journée.
    • Louer des gens à la journée.
    • Perdre sa journée.
    • – On allait à journée pour pouvoir manger, reprit ma grand-mère. Mais on ne mangeait pas toujours à sa faim. — (Marcel Arland, Terre natale, 1938, réédition Le Livre de Poche, page 155)
    • […] des ressemblances successives, mimétiques, qui l’apparentent à Jeanne, à Sandrine, à Aline la couturière en journées, à la dame du pharmacien et à la demoiselle de la poste. — (Sidonie-Gabrielle Colette, La Maison de Claudine, Hachette, 1922, coll. Livre de Poche, 1960, p. 21)
  5. Nombre d’heures de travail que doit fournir quotidiennement un ouvrier, en accord avec la loi ou avec les règlements professionnels.
    • La journée de huit heures.
  6. Surface correspondant à une journée de travail d’un jardinier, correspondant à environ 450 mètres carrés.
  7. (Par extension) Salaire qu’on donne à un ouvrier pour le payer du travail qu’il a fait pendant un ou plusieurs jours.
    • Il a bien gagné sa journée.
    • Il faut lui payer sa journée. On lui doit quinze journées.
  8. (Vieilli) Chemin qu’on fait d’un lieu à un autre dans l’espace d’une journée (a donné en anglais journey).
    • C’est ici que ça se passe, 30°50’ de latitude nord, 30°50’ de longitude ouest… à une journée de distance pour nous, et ils filent sud-sud-ouest à toute vapeur. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 174 de l’édition de 1921)
  9. Jour de bataille ou la bataille elle-même.
    • On désespéra quelque temps du succès de la journée.
    • La journée mémorable de Fontenoy, de Marengo, etc.
  10. Jour où se sont passés des événements mémorables.
    • La journée des barricades.
    • Étrelles est une petite commune tranquille à 40 km de Rennes, dans le canton très catholique de Vitré. C'est là, et plus précisément dans le lycée agricole privé, que naît en mars 2006 la « Journée de la jupe et du respect ». — (Christine Bard, Ce que soulève la jupe: Identités, transgressions, résistances, chap. II, éd. Autrement, 2015)
  11. (Littérature) Division des pièces du théâtre français au Moyen Âge et de l’ancien théâtre espagnol.
    • Un mystère de la Passion en trois journées. Une comédie en trois journées.

DérivésModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

  • journée sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier