FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(2003) Mot inventé par Christine Murillo, Jean-claude Leguay et Grégoire Oestermann dans Le Baleinié, dictionnaire des tracas.

Verbe Modifier

jubjoter \ʒyb.ʒɔ.te\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Néologisme) Émerger d’un rêve sans savoir la fin et tenter d’y retourner pour connaître la suite.
    • Jacques passe les cinq stades, ne jubjote pas pour aller sur l'île de Sable rose mais visualise la future attaque du bateau.
      Il se voit arriver de nuit, grimper en commando sur l'échelle et tirer avec sa sarbacane pour paralyser les sentinelles.
      — (Bernard Werber, Le Sixième sommeil, Éditions Albin Michel, 2015, chap. 49)
    • Eh bien, jubjoter, c'est quand tu émerges d'un rêve sans savoir la fin et que tu voudrais y retourner pour la connaître, cette fin. — (Cristina De Amorim, Une carte postale du bonheur : Une femme sous emprise, Éditions Seramis, 2018)
    • Cinq petites minutes pour terminer mon rêve. Ça s'appelle jubjoter et, moyennant un entraînement fait de nombreuses pannes de réveil, ça marche plutôt bien. — (Charline, On ne naît pas infirmière ! Ces patients et ces soignants qui m'ont appris à panser, Éditions Autrement, 2019, introduction)
    • Confortablement installé sous ses couvertures, Le Rat jubjotait. Les yeux fermés, il tentait de s'abandonner au sommeil un instant supplémentaire, cherchant dans sa mémoire les derniers instants de son rêve. — (Pierrick Houbart, Luméa, Éditions Sarah Arcane, 2020, chap. 5)
    • Je voulais me rendormir. Étendue de tout mon profil, le coussin par-dessus l'oreille, je pensais à jubjoter, repassant les dernières scènes les unes après les autres, dans l'ordre puis dans le désordre, une fois, deux fois, trois fois […]. — (Lexine Valai, Complicités professionnelles, tome 2 : Attractive Hésitation, Erato Éditions, 2021, chap. 13)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier