Voir aussi : kesako

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1730) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Pronom interrogatif Modifier

Invariable
késako
\ke.za.ko\

késako \ke.za.ko\

  1. Variante courante de quésaco.
    • Dehors, la fusillade redouble.
      Késako ? dit Barjot en tendant l'oreille.
      — (Roger Labric, Classe 14, Paris : Société d'impressions du Chevaleret, 1931 & Éditions Cosmopolites, 1933, chap. 10)
    • — Mais il n'y aura pas de scènes de boules ! Je veux faire une série Z. Pas une série...
      Gérard s'est retourné et a remonté sa braguette. Il s'est assis.
      Késako ! Vous bossez pas pour la chaîne porno... C'est pour qui alors cette série X ?
      — (Emmanuel Erida, En désespoir de cause, Éditions Le Manuscrit, 2004, page 220)
    • Mais « késako de ce carpaccio de Maredsous ?? », me direz-vous… J’y viens. Le fromage de Maredsous est produit historiquement dans l’abbaye du même nom se trouvant quelque part entre Charleroi et Namur, dans la vallée de la Molignée.— (Philippe Genion, Inventaire des petits plaisirs belges, 2013, Éditions Points)

VariantesModifier

  Ce mot a de nombreuses variantes, dont quatre recommandées par l’Académie française[1] :
D’autres variantes sont décrites dans les dictionnaires contemporains :
D’autres, souvent récentes et étonnantes (suivant en cela le sens du mot) sont assez fréquentes[6] relativement aux autres formes :

RéférencesModifier