Étymologie

modifier
Dérivé de keep, avec le suffixe -er.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
keeper
\ˈkiː.pə\
ou \\ˈki.pɚ\\
keepers
\ˈkiː.pəz\
ou \\ˈki.pɚ\z\

keeper \ˈkiː.pə\ (Royaume-Uni)ou \ˈki.pɚ\ (États-Unis)

  1. Gardien (sport ou autre).
  2. Teneur.
  3. (Argot) Personne ou chose valant la peine d’être gardée.

Dérivés

modifier

Prononciation

modifier
  • États-Unis : écouter « keeper [ˈki.pɚ] »

Références

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

keeper \Prononciation ?\ masculin

  1. Gardien de but.
    • Bij voetbal, hockey, handbal, ijshockey en veel andere sporten is er een keeper.
      Il y a un gardien de but chez le foot, hockey, handball, hockey sur glace et un grand nombre d’autres sports.

Synonymes

modifier

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 93,0 % des Flamands,
  • 98,4 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]