Voir aussi : Král, král

FrançaisEdit

ÉtymologieEdit

Du turc

Nom commun Edit

Singulier Pluriel
kral krals
\Prononciation ?\

kral

  1. Roi dans l'empire byzantin.
    • Ce kral, trop peu puissant pour être bien dangereux, se rend pourtant fort incommode par ses dévastations, et l'empereur voudrait y mettre un terme. — (Augustin Marrast, L'Empereur et le stylite, dans Esquisses byzantines, Paris : Lechevalier, 1874, page 91)
    • Musa, de concert avec son frère cadet, Mohammed, porta à son tour la guerre dans les États de Souléiman, dont il surprit la capitale, Andrinople, en 1404; mais, abandonné de ses alliés, les krals de Serbie et de Valuchie, il céda de nouveau cette ville à Souléiman , et alla se cacher dans les montagnes de Valachie, en 1406. — (Nouvelle biographie universelle générale, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, sous la direction du Dr Hoeffer, Paris : Firmin Didot frères, fils & Cie, 1863, vol.37, page 15)

NotesEdit

Seule une minorité de mots français en -al ont leur pluriel en -als au lieu de -aux. Il s’agit pour la plupart de noms (sans forme féminine) plutôt que des adjectifs, ou bien de mots qui doivent leur finale en -al à une étymologie différente (certains emprunts à l’anglais, par exemple) : abdal, aguedal, amenôkal, astronaval, atabal, aval, bal, banal, bancal, barbital (et ses composés comme penthiobarbital), cal, cantal, captal, caracal, caramousal, carnal, carnaval, cérémonial (le nom), chacal, chasal, chazal, chloral, choral, copal, corral, coucal, dual, emmental, emmenthal, étal, fatal, festival, final, floréal, foiral, fural, furfural, gal, galgal, gardénal, gavial, gayal, goral, jharal, katal (et ses dérivés), kinjal, kraal, kral, kursaal, marial, marshal, matorral, minerval, mistral, narval, natal (et ses dérivés), naval (et ses composés comme aéronaval), nopal, pal (et ses composés comme contre-pal), panal, pascal (l’unité et ses dérivés), péchopal, pental, penthotal, pétrinal, pipéronal, pousal, prairial, pyridoxal, quetzal, récital, régal, rétinal (la substance chimique), revival, rial, rorqual, roseval, sabal, santal, saroual, serval, sial, sisal, sonal, spiritual (et negro-spiritual), tagal, tergal, tincal, tonal, trial, val (sauf dans l’expression par monts et par vaux), véronal, virginal (l’instrument de musique), waal.

TraductionsEdit

AzériEdit

ÉtymologieEdit

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici..

Nom commun Edit

Singulier Pluriel
Nominatif kral
krallar
Accusatif kralı
kralları
Génitif kralın
kralların
Datif krala
krallara
Locatif kralda
krallarda
Ablatif kraldan
krallardan

kral \crɑl\ (voir les formes possessives)

  1. Roi.

DérivésEdit

TurcEdit

ÉtymologieEdit

Du turc ottoman قرال, kral lui-même issu d’une racine proto-slave qui a également donné král en tchèque, kralj en slovène, bosniaque, et serbocroate (cyrillique : краљ), król en polonais, kráľ en slovaque. Les langues baltes ont également karalius pour le lituanien et karalis pour le letton.
Emprunt vers le IXe siècle dans le slave commun, du francique Karol  [1], Karl, nom du souverain le plus puissant de l'époque, Charlemagne. Ce mot fut emprunté en hongrois sous la forme király.
Pour la métathèse du r (karl/kral), voir l'article Proto-slave sur Wikipédia.

Nom commun Edit

kral \Prononciation ?\

  1. Roi.

DérivésEdit

RéférencesEdit

[1] Voir la forme latinisée Carolus Jiří Rejzek, Dictionnaire étymologique tchèque, Leda, Prague, 2001, pour l’étymologie