(Redirigé depuis là où)
Voir aussi : LA, La, la, ła, , , , , lạ, lả, L.A., La., .la, l’a, La-, la-, l-a, -la, -là, -ła, -lä, lä-

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Du latin illac.

Adverbe Modifier

\la\ adverbe de lieu

  1. Sert à désigner un endroit autre que celui où on est. — Note : On le remplace souvent par là-bas quand il s’agit d’un lieu plus ou moins éloigné.
    • C'est aussi que végètent misérablement les bédouines qui ont voulu suivre leurs maris prisonniers. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 94)
    • L’apologue du lampadaire est paraît-il bien connu des chercheurs : un type qui a perdu ses clés explore en vain les dessous d’un lampadaire en pleine nuit. Pourquoi chercher seulement  ? Parce que c’est le seul endroit éclairé. — (Frédérique Roussel, Trouvaille dans les archives de l’Académie française, dans Libération n° 11471, du 14 avril 2018, p. 45)
  2. Ici. — Note : Usage contemporain, où tend couramment à remplacer ici.
    • Qu'il s'agisse de sensualité ou d'expériences préconjugales, les supporters traditionnels du poujadisme ont un comportement absolument prévisible, triste et réactionnaire, comme ailleurs. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 163)
    • Viens  ! (ici)
    • Je l’ai vue passer par . (par ici)
  3. Particule exprimant une idée de distance avec l’adjectif démonstratif ce ou avec le pronom démonstratif celui. Voir -là.
    • J’avais été beaucoup plus rarement bombardé du haut des airs, et je me trouvai, devant ce danger-, presque aussi béjaune que mes conscrits. — (Marc Bloch, L’étrange défaite : La déposition d’un vaincu, 1940, FolioHistoire Gallimard, 1990, p. 86)
    • Ce chien-.
  4. S’oppose encore à « ici » pour distinguer deux endroits, sans idée précise de proximité ou d’éloignement.
    • , un champ labouré n’avait pas été ensemencé ; ici, une pièce de blé était trépignée par les bêtes ; […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 418 de l’éd. de 1921)
  5. Par analogie, il désigne une période de temps autre que celle où l’on est.
    • Nous verrons d’ici ce que nous aurons à faire.
  6. (Figuré) À ce point, jusqu’à ce point.
    • S’en tenir, en demeurer, en rester, en arriver .
  7. (être) (être là) Présent, existant.
  8. () là où À l’endroit où. À n’importe quel endroit où.
    • où est le Maître de l’Union, Krishna, où est l’archer fils de Prithâ, là aussi est le bonheur, la victoire, le salut, là est la stabilité : telle est ma pensée. — (La Bhagavad-Gîtâ, traduit par Émile-Louis Burnouf, 1861)
    • C’est ainsi que j’ai inspecté de tous côtés la campagne dans un rayon d’une douzaine de milles autour de où j’habite. — (Henry David Thoreau, Walden ou la vie dans les bois, Chapitre II, 1854, traduit par Louis Fabulet, 1922)
  9. (Particule) S’emploie pour donner plus de force au discours.
    • C’est une belle action.
    • Que dites-vous  ?
    • Qu’avez-vous fait  ?
    • Sont-ce nos gens ?
    • Est-ce ce que vous m’aviez promis ?
    • Vous avez fait une belle affaire !
  10. (Interjection) S’emploie tantôt pour apaiser, pour consoler, tantôt pour réprimer, pour menacer.
    •  !  !  ! Calmez-vous.
    •  !  ! Rassurez-vous.
    •  ! En voilà assez.
    •  !  ! Monsieur, nous nous retrouverons.
  11. (Familier) Médiocrement ; sert de réponse à certaines questions.  (information à préciser ou à vérifier)
    • Avez-vous bien dormi ?
      'Là', 'là'.
  12. (Afrique) Souvent utilisé à la place de l’adjectif démonstratif, par calque de certaines langues africaines.

AntonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier



HomophonesModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

Du latin illac.

Adverbe Modifier

Invariable

\'la\

\ˈla\

  1. .

SynonymesModifier

PrononciationModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin illac.

Adverbe Modifier

\ˈla\

  1. .

VariantesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

VietnamienModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

\Prononciation ?\

  1. Être.
    • Tôi mẹ nó.
      Je suis sa mère.
NotesModifier
En vietnamien, le mot ne peut lier le sujet qu’à un nom. Pour lier un sujet à un adjectif, le mot thì est utilisé à la place de .

Vocabulaire apparenté par le sensModifier