là où le bât blesse

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

L’expression apparaît dès le milieu du xve siècle en référence aux bâts que l’on posait sur le dos des mulets. Les bêtes dont le bât était mal fixé ou trop chargé avaient des plaies qui les faisaient souffrir. Dire « c’est là que le bât blesse » revient donc à dire que l’on a trouvé la cause d’une souffrance (psychologique en général), le point sensible d’une personne, ou un problème en général.

Locution adverbiale Modifier

là où le bât blesse \la u lə bɑ blɛs\

  1. (Figuré) se trouve le problème, ça fait mal.
    • Là où le bât blesse, c’est que le modèle qu’il défend ne fait pas rêver. — (Le Monde, Le paradoxe de l’amélioration de l’emploi, Le Monde. Mis en ligne le 27 décembre 2019)
    • Par des questions ouvertes, j’ai cherché à cibler quelques points essentiels, là où le bât blesse. — (Pascale Chapaux-Morelli, Osons la libre attitude, 2012)
    • Frapper quelqu’un là où le bât le blesse.
    • Aller droit là où le bât le blesse.

VariantesModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier