lève-tard

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de lève, forme de la troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe lever, et tard.

Adjectif Modifier

Invariable
lève-tard
\lɛv.taʁ\

lève-tard \lɛv.taʁ\ masculin et féminin identiques invariable

  1. Qui aime à de se lever tard.
    • Maria, dans son tablier noir de satinette à fleurs, m’accueillit au bas de l’escalier avec cette chaleur un peu moqueuse qu’on réserve aux lève-tard, mais m’abandonna ensuite devant mon bol de thé au lait. — (Philippe Delerm, Quiproquo, nouvelle, supplément au magazine « Elle », 1999, pages 21-22.)
    • Le buraliste, plutôt lève-tard et de mauvaise humeur, montait à peine son rideau de fer récalcitrant en poussant quelques jurons. — (Jean-Pierre Serreau, La Souris en caramel, Éditions Publibook, 2008, page 95)

Nom commun Modifier

Invariable
lève-tard
\lɛv.taʁ\

lève-tard \lɛv.taʁ\ masculin et féminin identiques invariable

  1. Personne qui a l’habitude de se lever tard.
    • Je ne suis pas du matin, je suis un lève-tard.

AntonymesModifier

TraductionsModifier


Voir aussiModifier