Voir aussi : legat

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin legatus (« émissaire, envoyé, député »), de lego, legare « envoyer en ambassade ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
légat légats
\le.ɡa\

légat \le.ɡa\ masculin

  1. (Antiquité) Ambassadeur, lieutenant d’un commandant d'armée, ou haut fonctionnaire romain.
  2. (Religion) (Histoire) Cardinal préposé par le pape pour gouverner quelque province de l’état ecclésiastique.
    • En 1145, un légat pontifical prêcha contre eux. Eudes et sa troupe d'« éonites » gagnèrent alors la Gascogne, puis la Champagne. — (Michel Roquebert, L'épopée cathare, Privat, 1970, vol.1, p.55)
  3. (Religion) (Par extension) Cardinal envoyé, avec des pouvoirs extraordinaires, par le Pape auprès d’un gouvernement, à un concile, etc.
    • Parmi un concours de peuple considérable — estimé à 150 000 personnes — , la cérémonie serait présidée par S. Em. le cardinal Villeneuve, archevêque de Québec, légat de Sa Sainteté le pape Pie XII, entouré de nombreux évêques et archevêques : […]. — (Maurice Lelong, Célébration du fumier, Le Jas du Revest-Saint-Martin (Haute-Provence) : chez Robert Morel éditeur, 1966, p. 153)


TraductionsModifier

RéférencesModifier