l’autre jour

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution adverbiale Modifier

l’autre jour \l‿otʁ ʒuʁ\ invariable

  1. Dans un passé proche mais indéfini.
    • Mademoiselle, oserai-je vous demander si vous avez donné un pendant à ce charmant paysage que vous présentâtes l'autre jour au maréchal ? — (Delphine de Girardin, Lady Tartuffe, 1853, acte I, sc. 13)
    • L'autre jour, en me promenant le long du ruisseau qui coule à l'Est du camp, je l'ai trouvé littéralement bloqué de charognes en putréfaction; […] — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 97)
    • L'autre jour tu as été reçu dans le foutoir d'Alexine, rue Duphot. Mais maintenant que nous te connaissons, tu peux venir chez moi. — (Guillaume Apollinaire, Les Onze Mille Verges, chap. 3)
    • […] : Ma vérité. Pour quelqu'un qui, comme l'autre jour à la télévision, n’arrête pas de raconter des craques, c'est un beau titre, je trouve. — (Alain Rémond, Le livre, lui, ne ment pas, dans Marianne (magazine), n° 772 du 4 février 2012, p.98)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

TraductionsModifier

→ voir un jour

PrononciationModifier