l’enfer est pavé de bonnes intentions

Étymologie

modifier
Composé de le, enfer, être, pavé, de, bon et intention.
  • Proverbe tiré d’une phrase attribuée à saint Bernard de Clairvaux (xiie siècle) : L’enfer est plein de bonnes volontés ou désirs, citée par François de Sales dans une lettre de 1604 à Jeanne de Chantal — (François de Sales, Œuvres complètes, tome 3, page 89),
  • Proverbe devenu courant au xviiie siècle, lorsque l’on commence à paver les rues des villes : L’enfer est pavé de bonnes intentions.

Locution-phrase

modifier

l’enfer est pavé de bonnes intentions \l‿ɑ̃.fɛ.ʁ‿e pa.ve də bɔn.z‿ɛ̃.tɑ̃.sjɔ̃\ invariable

  1. La volonté de bien faire ou de faire le bien aboutit parfois au contraire du résultat espéré.
    • Jamais il ne faut se défier des sentiments mauvais en amour, ils sont très salutaires, les femmes ne succombent que sous le coup d’une vertu. L’enfer est pavé de bonnes intentions n’est pas un paradoxe de prédicateur. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Le bien autant que le mal est un obstacle à la libération. « L’enfer est pavé de bonnes intentions. » C’est au nom du bien que les hommes se font du mal. Le bien est un des piliers de l’égoïsme, de l'incompréhension et de la souffrance. — (Arnaud Desjardins, Les chemins de la sagesse, La Table Ronde, Pocket spiritualité, 1999, page 371)
    • [...] Pas plus que tant d'autres rois que mentionne l'histoire, doués de plus de sens et de coeur que lui, et qui depuis longtemps ont pavés l'enfer de leurs bonnes intentions. — (Lord Byron, La vision du jugement, XXXVII, dans Oeuvres Complètes, Librairie Hachette, 1874, page 377.)
    • L'enfer est donc bel et bien pavé de bonnes intentions? Les rêves d'émancipation individuelle et collective sont donc voués aux mêmes trois étapes : émergence radieuse, détournement et récupération moches, enterrement au cimetière des illusions délustrées? — (Pierre Popovic, « Le présent n'est pas un cadeau », Spirale, n° 271, 2020, page 68)
    • Il connaissait suffisamment le monde pour savoir que les hommes ne changent pas, sauf en pire, que l’enfer est pavé de bonnes intentions et que les temps héroïques sont bons pour les lâches qui méprisent une vie vécue pendant de longues années. — (Víctor del Árbol, Toutes les vagues de l’océan, Babel Noir, 2014)

Variantes

modifier

Traductions

modifier

Références

modifier