la foi transporte les montagnes

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Par allusion aux Évangiles de Matthieu et de Marc, où Jésus illustre l’immense pouvoir de la foi et la prière :
  • En vérité je vous le dis, si quelqu’un dit à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", et s’il n'hésite pas dans son cœur, mais croit que ce qu’il dit va arriver, cela lui sera accordé.
    C’est pourquoi je vous dis : tout ce que vous demandez en priant, croyez que vous l’avez déjà reçu, et cela vous sera accordé.
    — (Évangile selon Marc XI, 23-24, trad. Bible de Jérusalem)
Voir aussi le passage parallèle dans l’Évangile de Matthieu XXI, 20-22.

Locution-phrase Modifier

la foi transporte les montagnes \la fwa tʁɑ̃s.pɔʁt le mɔ̃.taɲ\

  1. (Proverbial) Avoir la foi en quelque chose permet de se surpasser pour atteindre l'inatteignable.
    • La véritable foi transporte les montagnes, mais, à cause de cela, elle ne saurait être transportée elle-même, par simple décret administratif, dans l'âme de l'incroyant ... — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

VariantesModifier