Voir aussi : Labor

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin labor.

Nom commun Modifier

labor \Prononciation ?\ masculin ou féminin (l’usage hésite)

  1. Peine, souffrance.
    • Od feim, od sei, e od labur — (La vie de saint Gilles, édition de Bos et Paris, p. 24, c. 1170)
      Avec faim, avec soif, et avec souffrance

VariantesModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Xe siècle) Du latin labor.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
labor
\ˈleɪ.bɚ\
labors
\ˈleɪ.bɚz\

labor \ˈleɪ.bɚ\ (États-Unis)

  1. Travail, labeur.
    • labor of love, travail d'amour
    • the twelve labors of Hercules, les douze travaux d'Hercule
  2. Ouvrage, action de travailler, ce qui résulte d’un travail.
  3. Labeur, travail suivi exigeant un effort d’une certaine durée.
    • A worker must be paid for her labor.
  4. Main-d’œuvre.
    • What will be the cost of labor on this project?
  5. Accouchement, travail de l'accouchement.
    • His wife had a difficult, but short labour.

VariantesModifier

SynonymesModifier

  • work (« travail: work of love ; ouvrage: work of art »)

DérivésModifier

  • in labor (« en train d'accouchement »)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

Verbe Modifier

labor \ˈleɪ.bɚ\ (États-Unis) ou to labour (Royaume-Uni)

Temps Forme
Infinitif to labor
\ˈleɪ.bɚ\
Présent simple,
3e pers. sing.
labors
\ˈleɪ.bɚz\
Prétérit labored
\ˈleɪ.bɚd\
Participe passé labored
\ˈleɪ.bɚd\
Participe présent laboring
\ˈleɪ.bɚ.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise
  1. Travailler.
  2. Accoucher.

NotesModifier

  • Pour accoucher, to go into labor et to be in labor sont plus communs.

VariantesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • labor sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)  

LatinModifier

ÉtymologieModifier

De l’indo-européen commun *lep, lap[1] signifiant « pendre mollement », « peu fixe » et « lèvre ». Pour ce dernier sens, voyez lambo (« lécher ») et labium ou labrum (« lèvre »).
Le premier sens du radical donne, en latin labo (« vaciller »), lābes (« chute, effondrement ») et limbus (« bordure, frange (ce qui pend au bord du vêtement) »).
Pour le substantif, la forme archaíque, lăbōs, proche de lābes (« chute, effondrement »), a subi un rhotacisme. On est sans doute passé du sens de « malaise » (→ voir tomber dans les pommes) à celui de « maladie » puis « peine » et enfin « chose pénible », « labeur ».

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif labor laborēs
Vocatif labor laborēs
Accusatif laborem laborēs
Génitif laboris laborum
Datif laborī laboribus
Ablatif laborĕ laboribus

labor \Prononciation ?\ masculin

  1. Malaise, défaillance, maladie, inquiétude.
    • sulphurosi fontes labores nervorum reficiunt — (Vitruve)
      les sources sulfureuses guérissent les maladies nerveuses.
    • mox et frumentis labor additus — (Virgile)
      bientôt la maladie frappa aussi les blés.
  2. Éclipse.
    • labores lunae, solis.
      éclipses de la lune, du soleil.
  3. Souffrance, douleur, calamité, malheur, épreuve, désastre.
    • Lucinae labores — (Virgile)
      les douleurs de l'enfantement.
    • maximus earum (apium) labor est initio veris — (Col.)
      pour elles (les abeilles) la période la plus critique se situe au début du printemps.
  4. Labeur, peine, effort, fatigue, travail, charge, tâche ; activité, énergie, résistance au travail.
    • magno labore (magno cum labore) .
      à force de travail.
    • labor omnia vincit improbus — (Virgile)
      un travail acharné vient à bout de tout.
    • labore se reficere
      se remettre de sa fatigue.
    • labor est + infinitif
      il est difficile de.
    • loca montana quae ipsis (= Romanis) capere labor erat — (Live)
      région montagneuse dont il leur était difficile de s'emparer.
    • cotidiana exercitatione summi esse laboris — (César)
      être d'une très grande résistance grâce à un entraînement quotidien.
    • certum 'st ad frugem adplicare animum, quamquam ibi labos grandis capitur — (Plaute)
      c'en est fait, je me voue à la sagesse, quelque laborieuse que soit la tâche qu'elle impose.
  5. Résultat du travail, ouvrage, œuvre.
    • boum labores diluere — (Virgile)
      inonder le travail des bœufs (inonder les champs où les bœufs ont travaillé).
    • periit labor irritus anni — (Virgile)
      le travail de l'année est anéanti.
    • pocula, veterum labor — (V.-Fl.)
      coupes, œuvre d'artistes anciens.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Verbe Modifier

lābor, infinitif : lābi, parfait : lapsus sum \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Glisser, couler, s'écouler, s'échapper, s'enfuir, fuir.
    • labuntur anni.
      les années s’écoulent.
    • labente die.
      à la chute du jour.
    • flumina sub terra labentia — (Virgile)
      les fleuves qui coulent sous terre.
    • sanguis tardior labebatur — (Tacite)
      le sang circulait plus lentement.
  2. Tomber en glissant, menacer ruine, s'écrouler, trébucher, chanceler.
    • labi ex equo.
      tomber de cheval.
    • labi ex rupe.
      tomber du haut d'un rocher.
    • lapsa cadunt folia — (Virgile)
      les feuilles se détachent et tombent.
    • atra silex jam jam lapsura — (Virgile)
      une roche noire, bientôt sur le point de glisser.
  3. Faillir, se tromper, faire un faux pas.
    • labi in officio — (Cicéron)
      manquer à son devoir.
    • labentem rem publicam fulcire — (Cicéron)
      soutenir l’État chancelant.
    • sed longius labor — (Cicéron)
      mais je m'écarte trop de mon sujet.
    • labi mente
      perdre la raison, s'évanouir.
    • recto itinere labi.
      s'écarter de la route directe.
    • labi in aliqua re.
      faillir en quelque chose.
  4. Tomber dans, se laisser aller, être entraîné.
    • ad opinionem labi — (Cicéron)
      se laisser aller à une opinion, se ranger à une opinion.
    • ad aliquem labi — (Cicéron)
      se ranger à l'avis de qulequ'un.
    • labor eo ut Epicuro assentiar — (Cicéron)
      j'en viens à partager l'avis d'Épicure.
  5. Tomber en décadence, s'affaiblir.
    • miserere domus labentis — (Virgile)
      prends pitié d'une famille qui s'éteint.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

DérivésModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

PapiamentoModifier

ÉtymologieModifier

Du latin labor.

Nom commun Modifier

labor \Prononciation ?\

  1. Ouvrage.

SynonymesModifier

PortugaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin labor.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
labor labores

labor \Prononciation ?\ masculin

  1. Labeur, travail.

SynonymesModifier

Voir aussiModifier

  • labor sur l’encyclopédie Wikipédia (en portugais)