Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de lait et de clair.

Locution nominale Modifier

lait clair \Prononciation ?\ masculin

  1. Petit-lait.
    • […] et, comme la véritable source de tout le mal est une humeur crasse et féculente, ou une vapeur noire et grossière, qui obscurcit, infecte et salit les esprits animaux, il est à propos ensuite qu’il prenne un bain d’eau pure et nette, avec force petit-lait clair, pour purifier par la féculence de l’humeur crasse, et éclaircir par l’eau, le lait clair la noirceur de cette vapeur. — (Molière, Monsieur de Pourceaugnac, Acte I, Scène IX)
    • Petit-lait clair > désigne constamment dans ces recherches, le liquide presque limpide qui reste après avoir séparé du petit-lait ( syrte ). le serai, et qui ne contient plus d’autres parties essentielles que le sucre de lait dissous : il équivaut au terme de sérum chimiquement parlant, il dénomme encore ce que l’on entend vulgairement par petit lait des vachers (f Sannen-schotten, motten ). Tout en convenant que ce terme de petit-lait clair n’est pas absolument caractéristique, puisque le petit-lait syrte est clair aussi. On n’a pas cru devoir l’échanger contre la cuite de Lullin, trop générale encore, ni contre petit-lait pur, parce qu’il n’est pas non plus absolument pur. — (Arsenne Thiébaut de Berneaud, Nouveau manuel complet de la laiterie, p. 247, Encyclopédie Roret, 1842)

TraductionsModifier