FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1957) [3] De l’argot lance, « eau », et la finale -caille, -cailler. Le suffixe est plus euphonique que péjoratif, et ne semble pas lié à l’expression l’avoir à la caille, « l’avoir mauvaise ». Francisque-Michel recommande cette graphie dès 1856 [1].

Verbe Modifier

lancecailler \lɑ̃s.ka.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Argot) Pisser.
    • Et le suicide Lapon, c’est pas terrible, ça ? Lancecailler du haut d’une falaise de glace, c’est du garanti sans retour ! — (Djamel Dib, La Résurrection d’Antar, Entreprise nationale du livre, 1986)

VariantesModifier

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier