Voir aussi : Lancier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIIIe siècle) Réfection sur une base lanc-ier du latin lancearius.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin lancier
\lɑ̃.sje\
lanciers
\lɑ̃.sje\
Féminin lancière
\lɑ̃.sjɛʁ\
lancières
\lɑ̃.sjɛʁ\

lancier \lɑ̃.sje\

  1. Relatif au lançoir.
    • Vanne lancière, vanne qui donne l'eau immédiatement à la roue.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
lancier lanciers
\lɑ̃.sje\
 
Lancier rouge de la Garde impériale de Napoléon en 1812, par Bellangé.

lancier \lɑ̃.sje\ masculin (pour une femme, on dit : lancière)

  1. Soldat, fantassin ou cavalier, équipé d’une lance.
    • Le 5e lanciers, qui marchait avec la brigade de Maussion, s'était porté au-devant de l'ennemi. — (Foch, Principes guerre, 1911)
    • Au cours des trois duels qui lui sont attribués, la lancière a raison de ses adversaires sans faire usage de sa lance. — (Groupe de Recherches Interdisciplinaire d'Études des Femmes, Se reproduire est-ce bien naturel ?, 1991)

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
lancier lanciers
\lɑ̃.sje\
 
Lancier.

lancier \lɑ̃.sje\ masculin

  1. (Ichtyologie) Poisson de nom scientifique Alepisaurus ferox.
    • Pêcher le lancier.

PrononciationModifier

  • (Merci d’indiquer une prononciation, ou à défaut, de retirer le modèle.)
  • France (Toulouse) : écouter « lancier [Prononciation ?] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • lancier sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

lancier \Prononciation ?\

  1. Lancer, jeter.

Dérivés dans d’autres languesModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

lancier masculin

  1. Porte-lance.

VariantesModifier

RéférencesModifier

  • François Raynouard, Lexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844 → consulter cet ouvrage