laudateur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) Du latin laudator (« louangeur »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin laudateur
\lo.da.tœʁ\

laudateurs
\lo.da.tœʁ\
Féminin laudatrice
\lo.da.tʁis\
laudatrices
\lo.da.tʁis\

laudateur \lo.da.tœʁ\

  1. (Soutenu) Qui loue, qui exprime une louange.
    • Sur la décentralisation, La Nouvelle Expression estime que le ministre d’État chargé de l’administration territoriale et de la décentralisation a servi un discours laudateur sur le développement endogène des collectivités territoriales. — (cameroon-info.net)
    • L’Élysée publie un bilan laudateur des années Sarkozy — (lemonde.fr)

SynonymesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
laudateur laudateurs
\lo.da.tœʁ\

laudateur \lo.da.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : laudatrice)

  1. (Soutenu) Personne qui loue, qui exprime une louange.
    • En même temps, il faut bien le dire, Stross se pose dans ce roman en laudateur de l’American way of life opposée au mode de vie médiéval. — (Philippe Curval, quarante-deux.org, 2006)
    • Malgré les contre-attaques de philosophes, notamment Condillac à la fin du XVIIIe siècle, malgré celles de tous les linguistes observateurs des différents idiomes, un courant de pensée, chez les laudateurs, francophones ou non, de la langue française, lui attribue cette étrange vertu d'être le reflet pur de l'esprit cartésien. — (Alain Rey, L'Amour du français, Denoël, 2007, p. 107)

SynonymesModifier

AntonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier