Ouvrir le menu principal
Voir aussi : Laune

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Fin XIXe siècle) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
laune launes
\lon\

laune \lon\ masculin

  1. (Argot) Agent de police[1].
    • — Une plombe et mèche de poireau ! Pas un laune alentoire… j’vois qu’tringle comme pante, et la neuille qui s’débine !…
      — Calletez, v’la un gnière qui rapplique ! Planque toi, contre le bouclard, j’vais l’faire moi-même, et gâfe bien. Si l’gonse se r’biffe prends ta rallonge, on le refroidit ! En cas d’pet, on s’déhotte, et randève à la piôle pour le pied.
      — (Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français, Paris, La Maison Hayard, 1907, page 8)
    • Ubuesque ce commissaire à la gomme. Frapadingue et tocbombe. Un commissaire ? Pfff, tout au plus un ilotier, un pandore, un schmitt, un laune de bas étage. — (Forum de www.acrostiches.com réponse au sujet pour commissair, 17 Octobre 2005)

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   laune figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : police.

TraductionsModifier

RéférencesModifier

  1. Napoléon Hayard, Dictionnaire Argot-Français, L. Hayard, Paris, 1907, page 24 (→ consulter cet ouvrage)