lazhañ div voualcʼh gant ur maen

BretonModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de lazhañ (« tuer »), div (« deux »), moualcʼh (« pierre »), gant (« avec »), ur (« un, une ») et maen, littéralement « tuer deux merles avec une pierre ».

Locution verbale Modifier

lazhañ div voualc’h gant ur maen \Prononciation ?\

  1. Faire d’une pierre deux coups.
    • Dreist pep tra e plij din ar sonerezh, met mat e kavan ivez ma zamm boued, ha n’on ket evit lazhañ div voualc’h gant ur maen. — (Jarl Priel, Va zammig buhez, Éditions Al Liamm, 1954, page 151)
      J’aime par-dessus tout la musique, mais j’aime bien manger aussi, mais je ne peux pas faire d’une pierre deux coups.