le gland ne tombe jamais loin du chêne

FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

→ voir le, gland, ne, tomber, jamais, loin, du et chêne ; le gland est le fruit du chêne, et donc, métaphoriquement, son enfant. Cette expression utilise le gland comme fruit de référence du fait de son sens d’idiot, pour sous-entendre que c’est la stupidité commune entre deux personnes qui rend évidente leur filiation.

Locution-phrase Modifier

le gland ne tombe jamais loin du chêne \lə ɡlɑ̃ nə tɔ̃b ʒa.mɛ lwɛ̃ dy ʃɛn\

  1. (Populaire) (Figuré) Le lien de filiation entre ces personnes apparaît dans, ou permet de présumer de leur ressemblance physique ou comportementale, voire leur stupidité commune.
    • — Supposons que Desiree ne soit pas toute de douceur et de lumière, ai-je commencé.
      — Supposons encore pire. Supposons qu’elle soit la fille de son père. Le gland ne tombe jamais loin du chêne, comme on dit. Et si c’était elle qui avait persuadé Price de voler le fric ?
      — (Dennis Lehane, traduit par Isabelle Maillet, Sacré, Payot & Rivages, 2001, ISBN 978-2743607333)

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier