Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de le, torchon et brûle.

Locution-phrase Modifier

le torchon brûle \lə tɔʁ.ʃɔ̃ bʁyl\

  1. (Figuré) (Familier) Une dispute violente éclate entre deux proches.
    • On revint a Paris. Le torchon ne brûlait pas encore, mais il y avait du froid entre les deux époux. — (Marie Colombier, Les Mémoires de Sarah Barnum, 1883.)
    • Car il faut bien observer qu’entre les électeurs et leurs représentants démocratiquement élus, c’est peu dire que le torchon brûle. — (Chroniques de la gouvernance 2007 - Numéro 1, 2007.)
    • Le torchon brûle au sein de la Direction régionale des affaires culturelles (Drac) du Centre-Val de Loire. — (Jérôme Canard, « Profil de poste bien lissé », Le Canard Enchaîné, 21 mars 2018, page 5.)

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier