Breton modifier

Étymologie modifier

Nom commun 1 Dérivé de lenner, avec le suffixe -ez.
Nom commun 2 Dérivé de lenn, avec le suffixe -erez.

Nom commun 1 modifier

Singulier Pluriel
lennerez lennerezed

lennerez \lɛ.ˈneː.res\ féminin (pour un homme, on dit : lenner)

  1. Lectrice, celle qui lit.
    • Diwar-benn hon niverenn diweza, « Kleier Eured », eul lennerez a skriv d’imp: […]. — (Notennou, in Gwalarn, no 73, décembre 1934, page 57)
      Au sujet de notre dernier numéro, « Kleier Eured », une lectrice nous écrit : […].
    • Mezh warnocʼh ivez, lennerien ha lennerezed, pa ne rit netra evit ho kazetenn muiañ-karet. — (Yod da lod - kercʼh war-lercʼh, dans Yod kercʼh, no 13, 2e trimestre 1977, page 3)
      Honte à vous aussi, lecteurs et lectrices, puisque vous ne faites rien pour votre journal préféré.
  2. Lectrice, répétitrice.
    • Pa voe savet Skol-Veur Dulenn, e 1909, e voe anvet da lennerez war an iwerzhoneg bremañ, ha goude da gelennerez war ar varzhoniezh. — (Roparz Hemon, Marv renerez ar Cʼhendalcʼh Keltiek, Una Ni Fhaircheallaigh, in Al Liamm, no 59, novembre–décembre 1951, page 54)
      Quand fut créée l’université de Dublin, en 1909, elle fut nommée lectrice en irlandais moderne, et ensuite professeur de poésie.

Dérivés modifier

Nom commun 2 modifier

Singulier Pluriel
lennerez lennerezioù

lennerez \lɛ.ˈneː.res\ féminin

  1. Lecteur (appareil).
    • Evit lenn ur mikrofilm e ranker kaout un ardivink cʼhoazh, anvet « lennerez », hag a goust tost kement hag an ardivink-ober. — (Roparz Hemon, Hep levrioù, petra ober ?, in Al Liamm, no 27, juillet–août 1951, page 70)
      Pour lire un microfilm, on doit avoir un autre appareil encore, appelé « lecteur », et qui coûte autant que l’appareil pour le faire.
  2. Liseuse (appareil).
    • Gant al levrioù (pe gant ma lennerez a-wechoù) e veajan, e cheñch ar bed tro-dro din hag e teskan ur bern traoù. — (Un emgav gant Gwenole Gernigon in Ya !, no 844, 13 août 2021, page 12)
      Avec les livres (où avec ma liseuse parfois) je voyage, le monde autour de moi change, et j’apprends beaucoup de choses.