lentement mais sûrement

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé des adverbes lentement et sûrement, corrélés par la conjonction adversative mais.

Locution adverbiale Modifier

lentement mais sûrement \lɑ̃t.mɑ̃ mɛ syʁ.mɑ̃\

  1. En prenant beaucoup de temps mais inévitablement.
    • Des usines s'élevèrent sur tous les points du territoire, tuant lentement mais sûrement l'artisanat des campagnes. Le premier coup lui fut porté par la création des bateaux à vapeur, qui anéantit l'industrie, si florissante des toiles à voiles. — (Marie Soraye-Racapé, Janzé, ses origines, son histoire, Janzé : chez l'auteur, 1968, p. 116)
    • […] ; et si le Chêne kermès dominait là déjà avant l'incendie, il finira, en repoussant de souche lentement mais sûrement, par former un peuplement plus ou moins continu dont s'accommodent mal les espèces des Rosmarinetalia que l'on voit se maintenir difficilement en formant une strate arbustive superposée à celle que forme le Chêne sous-jacent ; […]. — (Bulletin du Museum d'histoire naturelle de Marseille, vol. 31-35, 1971, p. 90)
    • Mais en même temps, ce qui au contraire oriente lentement mais sûrement la législation et les mœurs vers une tolérance et une égalisation grandissantes, c'est précisément cette confiance inaltérable dans ces mêmes valeurs libérales. — (Jean-Alain Lesourd, Sociologie du catholicisme anglais, 1767-1851, Publications Université Nancy II, 1981, p. 162)
    • Il me semble que la méconnaissance des pièges totalitaires du langage juridique est souvent profonde dans nos États. Si les justiciables n'y prennent garde, le chancre du totalitarisme peut prendre souche, subrepticement, et la liberté individuelle y perdre, lentement mais sûrement, des plumes. — (Forces et faiblesses des totalitarismes : les actes du IVe Colloque sur les totalitarismes, 1986, sous la direction d'Edgar Morin & Patrice Meyer-Bisch, Fribourg : Éditions Universitaires, 1987, p. 48)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier