Français modifier

Étymologie modifier

(1842)[1] Dérivé de lessiver, avec le suffixe -euse[1][2].

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
lessiveuse lessiveuses
\le.si.vøz\
 
Différents éléments d’une lessiveuse

lessiveuse \le.si.vøz\ féminin

  1. Récipient où l’on dispose le linge à lessiver autour d’un tube central à l’aide duquel se produit un arrosage automatique.
    • La France réalise aujourd'hui la plus grosse opération monétaire qu'on ait peut-être jamais vue dans le monde. 40 millions de Français ont 12 jours pour échanger contre de nouveaux billets leurs vieilles coupures de 50 à 5000 francs. Cette opération, faite franc pour franc, permettra à l’État d’établir le cadastre des fortunes et de découvrir plus d’un profiteur de la guerre et du marché noir.
      Et devant ces guichets qui sont bien aujourd’hui des guichets de fortune, on a commencé à voir couler le fleuve multicolore sorti de tous les bas de laine, de tous les tiroirs et peut-être même de certaines lessiveuses.
      — (Propos du commentateur in « L’opération d’échange des billets (juin 1945) », actualité filmée de 1 minute 15 secondes diffusée le 8 juin 1945. Document procuré en ligne par l’INA dans https://enseignants.lumni.fr/fiche-media/00000000327/l-operation-d-echange-des-billets-juin-1945.html)
    • Pas de salle de bains ; un seul cabinet de toilette, sans eau courante : mon père vidait chaque jour la lourde lessiveuse installée sous le lavabo. — (Simone de Beauvoir, Mémoires d’une jeune fille rangée, 1958, réédition Le Livre de Poche, page 134)
    • Elle prétendait se mêler à nos jeux mais fondait en larmes lorsque Paul, pour la distraire, montait sur la table et faisait plonger sa poupée dans la lessiveuse, ou quand pour jouer aux cachettes, on l’enfermait à clef dans un placard, entre les vêtements naphtalinés. — (Marcel Pagnol, Le temps des secrets, 1960, collection Le Livre de Poche, page 67)
  2. (Métier) Celle qui est chargée du lessivage (pour un homme, on dit : lessiveur).
    • Chaque soir, le chien était revenu à l’endroit où la lessiveuse le guettait d’ordinaire avec ce qu’elle lui avait mis de côté. — (Jules Verne, P’tit Bonhomme, chapitre 2-5, J. Hetzel et Cie, Paris, Illustrations par Léon Benett, 1891)
  3. Moyen ou endroit qui sert au blanchiment d’argent.

Dérivés modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

Références modifier

Sources modifier

Bibliographie modifier