lieutenande

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir lieutenant.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
lieutenande lieutenandes
\ljøt.nɑ̃d\

lieutenande \ljøt.nɑ̃d\ féminin (pour un homme, on dit : lieutenant)

  1. (Archaïsme) Variante de lieutenante, épouse d’un lieutenant.
    • Item ceux-cy, Larron, larronne & larronnesse, yvrongne, Borgne, Belistre, sont communs, & encor yurongnesse, borgnesse. Belitresse pour le féminin. Maistre Maistresse, Clerc Clergesse, Prestre Prestresse, Moine Moinesse, Abbè Abbesse, Roy Roine & Reine, Prince Princesse, Duc Duchesse, Comte Comtesse, Dieu Deesse, Prieur Prieure, Serviteur Servante, Lieutenant, Lieutenande, Gouuerneur, Gouuernante. — (Charles Maupas, Grammaire et syntaxe francoise, Bacot, Paris, 1625, 2e éd., page 83)
    • Monsieur le Reverendissime Cardinal de Pelevé, Pair ad tempus de la Lieutenance, mettez-vous vis-à-vis, et n’oubliez vostre calepin. — Madame la douairière de Montpensier, comme Princesse de vostre chef, mettez-vous soubs vostre nepveu. — Madame la Lieutenande, la Lieutenande de l’Estat, sans préjudice de vos pretentions, mettez-vous contre elle. — Monsieur d’Aumale, Connestable et Pair de la Lieutenance, à cause de vostre comté de Boulongne erigée en pairrie, mettez-vous coste-à-coste du Reverendissime, et gardez de deschirer sa chape avec vos grands esperons. — (Jean Le Roy, Gilles Durant (sieur de La Bergerie), Satyre Ménippée de la vertu du catholicon d’Espagne et de la tenue des Estatz de Paris, 1593, Garnier Frères, libraires-éditeurs, Paris, 1889)

TraductionsModifier

PrononciationModifier