FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin lignosus (« comme du bois »), de lignum (« bois »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin ligneux
\li.ɲø\
Féminin ligneuse
\li.ɲøz\
ligneuses
\li.ɲøz\

ligneux \li.ɲø\

  1. Qui est de la nature de la lignine, qui en contient.
    • Il faut débarrasser le coton des produits ligneux, pectiques, mucilagineux ainsi que des gommes, résines et cires qu’il peut renfermer […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (En particulier) (Botanique) Qualifie une plante dont la tige a la consistance du bois, grâce à la lignine qu’elle contient.
    • Structure des Fougères. — Ces sont des plantes aflores, aux tiges généralement souterraines (rhizomes) pour les espèces des régions tempérées, parfois ligneuses chez celles des zones tropicales. — (Henry Correvon, Les fougères de pleine terre et les prêles, lycopodes et sélaginelles rustiques, p. 2, Octave Droin éditeur, 1896)
    • Ainsi, parmi les plantes ligneuses, le sureau et la plupart des chèvres-feuilles sont toujours les premières qui feuillent ; parmi les plantes vivaces, le safran et la tulipe. — (Louis-Auguste Clavel de Saint-Geniez, Traité de botanique, t. 1, Paris, Louis Vivès, 1855, p. 84)
    • Si vous êtes curieux de phénomènes ligneux, je vous conduirai voir un des peupliers qui bordent le ruisseau. Coupé au ras du sol, il donne naissance à une couronne de rameaux, poussés entre bois et écorce. Chaque rameau est entouré d'un amas de fibres, qui tendent à descendre vers le bas de l'arbre. Il y a là un fait intéressant et qui semblerait militer en faveur de la théorie des phytons, de M. Gaudichaud. — (Pierre Benoit, Le lac salé, 1921, rééd. Le Livre de Poche, page 202)
  3. (Littéraire) (Figuré) Qualifie les articulations d’une personne présentant des nodosités le plus souvent dues au labeur, à la vieillesse ou à la maladie.
    • Plus loin, dans la cuisine sombre, un rai de lumière traverse un rideau de poussières tourbillonnantes et vient éclairer deux mains, ligneuses comme des sarments. — (Gérard de Négri, La Brûlure des pierres, édition De Borée, 2004, page 13-14)
    • Elle ouvrait ses grosses mains ligneuses comme des racines. — (Takiji Kobayashi, Le Bateau-usine, traduit par Evelyne Lesigne-Audoly, édition Yago, 1929, page 10)

SynonymesModifier

Qualifiant les articulations (3) :

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Nom commun 1 Modifier

Singulier et pluriel
ligneux
\li.ɲø\

ligneux \li.ɲø\ masculin

  1. (Botanique) Plante ligneuse : arbre ou arbuste.
    • Le choix des espèces employées pour la fixation et l’afforestation des sables est assez varié ; il diffère dans les diverses zones géographiques et selon les diverses conditions de croissance des ligneux. — (M. P. Petrov, La phyto-amélioration des déserts de sable en U. R. S. S., Annales de Géographie, 1957, vol.66, no 357, p. 398)

Nom commun 2Modifier

Singulier et pluriel
ligneux
\li.ɲø\

ligneux \li.ɲø\ masculin (pour une femme on dit : ligneuse) singulier et pluriel identiques

  1. Kayakiste qui pratique la course en ligne.

PrononciationModifier

RéférencesModifier