Étymologie

modifier
(Date à préciser) Dérivé de ligue, avec le suffixe -eur.

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
ligueur ligueurs
\li.ɡœʁ\

ligueur \li.ɡœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : ligueuse)

  1. (Histoire) Celui qui faisait partie de la Ligue, du temps de Henri III et de Henri IV.
    • Henri Ier de Guise était un ligueur furieux et sanguinaire.
    • Tantôt un protestant y a signé sa foi, tantôt un ligueur y a maudit Henri IV. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834)
  2. (Politique) (Vieilli) Ceux qui font partie d’une ligue politique, plutôt conservatrice, voire réactionnaire.
    • [...] je m’étonnais que Montaigne écrivît si gaillardement dans un château dont il ne pouvait faire le tour sans courir le risque d’être enlevé par des bandes de ligueurs ou de protestants. — (François-René de Chateaubriand, Mémoires d’Outre-Tombe, livre V, chapitre 14, Éditions Flammarion, Paris, 1997)

Traductions

modifier

Adjectif

modifier
Singulier Pluriel
Masculin ligueur
\li.ɡœʁ\

ligueurs
\li.ɡœʁ\
Féminin ligueuse
\li.ɡøz\
ligueuses
\li.ɡøz\

ligueur \li.ɡœʁ\

  1. (Politique) (Vieilli) Qui fait partie d’une ligue politique, plutôt conservatrice, voire réactionnaire.
    • Il ne tolérait ni les moines ligueurs, ni les moines d'affaires. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • En Flandres, pourtant, deux considérations importent peut-être davantage: l'anti-communisme de combat des moines ligueurs de l'école congréganiste et des vicaires de la paroisse intolérante; …. — (Pol Vandromme; Belgique - La descente au tombeau -2008)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Voir aussi

modifier
  • ligueur sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier
*Tout ou partie de cet article a été extrait du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition, 1932-1935 (ligueur), mais l’article a pu être modifié depuis.