linéaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVe siècle) Du latin linearis (« de ligne »).

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
linéaire linéaires
\li.ne.ɛʁ\

linéaire \li.ne.ɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Qui a rapport aux lignes, qui se fait par des lignes.
    • Dessin linéaire, : Représentation des objets par un simple trait.
    • Mesures linéaires, : Mesures de longueur.
  2. (Algèbre) Caractérise une fonction de type y = axa ∈ ℝ.
    • Équation linéaire.
  3. (Botanique) Se dit d’une feuille étroite et allongée, à bords parallèles.
    • Les feuilles de la plupart des graminées sont linéaires.
  4. (Physique) Qualifie un phénomène ou un dispositif où l’effet est strictement proportionnel à la cause.
    • Un amplificateur non linéaire déforme le son.
    • Une décharge électrique dans un gaz n’est pas linéaire : dans certaines plages d’intensité, la chute de tension décroît quand l’intensité augmente.
  5. Qui évolue en ligne droite, sans changement de direction, sans retour en arrière.
  6. (Chimie) Se dit d’une macromolécule ou d’un polymère résultant d’une répétition multiple en séquence linéaire d’unités qui dérivent de molécules de faible masse moléculaire.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Dérivés dans d’autres languesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
linéaire linéaires
\li.ne.ɛʁ\

linéaire \li.ne.ɛʁ\ masculin

  1. Zone en forme de ligne, comme les présentoirs en longueur des magasins.
    • L’accroissement de la longueur des linéaires s'est accompagné d'une plus grande diversité des références: progression de 11% dans les hypers et de 9% dans les supers. — (Pierre Mora, Les vins de marque: avec 25 études de cas, Éditions Dunod, 2008, p. 62)
    • Alors que les espèces animales les plus insignifiantes mettent des milliers, parfois des millions d’années à disparaître, les produits manufacturés sont rayés de la surface du globe en quelques jours, il ne leur est jamais accordé de seconde chance, ils ne peuvent que subir, impuissants, le diktat irresponsable et fasciste des responsables des lignes de produit qui savent naturellement mieux que tout autre ce que veut le consommateur, qui prétendent capter une attente de nouveauté chez le consommateur, qui ne font en réalité que transformer sa vie en une quête épuisante et désespérée, une errance sans fin entre des linéaires éternellement modifiés. — (Michel Houellebecq, La carte et le territoire, 2010, J’ai lu, pages 166-167)
  2. Famille d'anciennes écritures grecques.
  3. Quantité de fourniture, évaluée en longueur.
    • Un linéaire de garde-corps, de clôture.

SynonymesModifier

  • rayon (zone en forme de ligne)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier