Ouvrir le menu principal
Voir aussi : lionné, Lionne

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De lion, avec le suffixe du féminin.
Lionne s’est substitué à lionnesse : « lionnesse a laissé la place à lionne » — (Albert Dauzat, Tableau de la langue française : Origines, évolution, structure actuelle, 1939)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
lionne lionnes
\ljɔn\
 
Une lionne (1)
 
Armoiries avec une lionne (sens héraldique)

lionne \ljɔn\ féminin (équivalent masculin : lion)

  1. Femelle du lion (Panthera leo sur Wikispecies  ).
    • Une lionne qui défend ses petits est redoutable.
    • Chère Dr Tatiana,
      Ma lionne est nymphomane. Chaque fois qu’elle est en chaleur, elle veut faire l’amour au moins toutes les demi-heures, pendant quatre ou cinq jours.
      — (Olivia Judson, Manuel universel d’éducation sexuelle à l’usage de toutes les espèces, p. 47)
  2. (Figuré) Femme redoutable.
    • C’est une lionne, une vraie lionne.
  3. (En particulier) Membre féminin du Lions Clubs, d’un Lions club.
  4. (Héraldique) Meuble représentant l’animal du même nom dans les armoiries. Elle se blasonne comme le lion dont elle se distingue par le manque de vilenie. À rapprocher de léopard et lion.
    • De gueules à la bande d’argent chargée d’une lionne bondissante de sable, accompagnée d’un soleil mouvant de l’angle senestre du chef et d’une roue de six rayons en pointe, le tout d’or, qui est de Saint-vit → voir illustration « armoiries avec une lionne »

Variantes orthographiquesModifier

Membre du Lions Clubs

SynonymesModifier

Femelle du lion
Membre du Lions Clubs

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France : écouter « lionne [ljɔn] »

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier