Voir aussi : liséré, lisère

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
liseré liserés
\li.zə.ʁe\

liseré \li.zə.ʁe\ masculin (pluriel à préciser)

  1. Tresse ou ruban fort étroit dont on borde un vêtement.
    • Il apprend peu à peu le rituel des chasseurs chez qui tout est bleu, même les liserés et les galons jaunes des uniformes, qui deviennent « bleu jonquille ». L’instruction est assurée à un rythme d’enfer. — (Georges Fleury, Le sous-off, éd. Grasset, 1986, chap.5)
  2. Bande plus ou moins étroite qui borde un ruban, un mouchoir, etc., et qui est d’une couleur différente de celle du fond.
    • Un ruban blanc avec un liseré rose.
    • Leur costume consistait en une grossière vareuse de laine noire […], un chapeau à vastes bords, un pantalon à liseré rouge et un morceau de cuir replié en manière de chaussure. — (Jules Verne, Voyage au centre de la Terre)
  3. (Cartographie) Bande étroite constituée d’un élément graphique zonal ou d’un blanc, disposée le long d’une ligne pour la mettre en évidence[1].

Variantes orthographiquesModifier

  • liséré (mais liseré est nettement plus fréquent)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

  1. « Glossaire de cartographie », dans le Bulletin du Comité Français de Cartographie, mars-juin 1990, nos 123-124, Paris (2e édition), ouvrage placé sous licence CC BY-SA 4.0 et intégré au Wiktionnaire grâce à un don du Comité Français de Cartographie.