Voir aussi : Livree, livree

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Substantif du participe passé de livrer lui même issu du latin liberare (« délivrer »), la livrée était à l’origine un « habit donné (ou (dé)livré) par un seigneur aux personnes qui étaient attachées à son service » → voir livree en ancien français.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
livrée livrées
\li.vʁe\
 
Livrées exposées au Petit Trianon. (1)
 
Locotracteur SNCF en livrée Arzens. (4)

livrée \li.vʁe\ féminin

  1. Uniforme, tenue caractéristique d’une maison, que portent les domestiques.
    • Aussitôt un laquais de bonne mine, mais sans livrée, sauta lestement de derrière la voiture et ouvrit la portière. — (Julie de Querangal, Philippe de Morvelle, Revue des Deux Mondes, T. 2, 4, 1833)
    • Othon regarda quelque temps cette livrée, qui, toute militaire qu’elle fût, n’en était pas moins une livrée. — (Alexandre Dumas, Othon l’archer, 1839)
    • Le 20 juin 1790 furent abolis non-seulement ces titres, mais encore les armoiries, les livrées, les ordres de chevalerie, tous les hochets de la vanité. — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Le domestique a jeté sa livrée à la tête de son maître et se pavane dans ses habits. Non seulement il est devenu son égal, mais il le domine. — (Octave Mirbeau, Le Tripot aux champs, Le Journal, 27 septembre 1896)
    • A midi sonnant, un valet en livrée écarlate galonnée d’or la servit dans son appartement. — (Jean Ray, Harry Dickson, Le Fauteuil 27, 1937)
    • Il appuya sur le bouton d’une sonnette. Un domestique en livrée parut aussitôt. — (André Dhôtel, Le Pays où l’on n’arrive jamais, 1955)
  2. (Par métonymie) Ensemble des domestiques d’une même maison, domesticité, personnel domestique.
    • Toute la livrée s’affairait autour des convives.
  3. (Figuré) Signes extérieurs révélant la condition d’un individu ou d’un groupe.
    • C’est mal comprendre le sens de la création que de vouloir imposer la même livrée aux hommes de tous les climats, et c’est une des mille erreurs de la civilisation européenne. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • . Et si j’avais pu me séparer de mes souvenirs de collége aussi précipitamment que j’en dépouillai la livrée, j’aurais eu certainement à ce moment-là des sensations d’indépendance et de virilité sans égales. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 114)
    • …elles quittaient la livrée conventuelle, revêtaient les robes de gala, les ballons et les coques, les vertugadins et les fraises à la mode dans ce temps-là, et elles se rendaient au salon où affluaient les visites. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Les bas quartiers subsistent encore, mais dans leur livrée de misère.
    • Le nom qu’il porte, reste pour lui, une livrée de honte.
  4. (Chemin de fer, Aéronautique, Automobile, Marine) Ensemble des motifs et couleurs présentes sur l’extérieur d’un véhicule aérien, ferroviaire, routier ou marin.
    • La SNCF a rompu le contrat qui la liait avec le cabinet de design en charge de la livrée en Voyage. En effet, les couts des droit à l'image devenaient trop importants pour la SNCF en cette période de restrictions budgétaires.
      Par conséquence, tous les engins qui sont affectés au CIC, DPTLR, VFE, et qui passent en opération caisse ou RG, sortent en livrée dite fantôme en attendant qu'une décision soit prise sur une nouvelle livrée.
      — (Thierry80, une pluie de livrée "fantome" arrive sur cheminots.net. Mis en ligne le 29 avril 2010, consulté le 20 juillet 2020)
    • Désarmé depuis le 25 septembre 1997, il résiste tant bien que mal aux assauts de la rouille : les multiples épaisseurs de peinture reçues du temps où il était encore le fleuron de la marine, voire le dépositaire de la fierté nationale, lui conservent une livrée honorable. — (Benoît Hopquin, Il était une fois… La nostalgie des anciens marins du « Clem », Le Monde. Mis en ligne le 19 janvier 2004)
  5. (Zoologie) Apparence de la peau, du pelage, du plumage ou de la carapace des animaux.
    • La couleur des petits est d'abord d’un vineux grisâtre avec des raies fauves comme maillées. Les taches émeraudines n’apparaissent que dans la livrée adulte. — (« Élevage des oiseaux de basse-cour colorés », dans La Terre et la vie, vol. 34, Société nationale de protection de la nature et d’acclimatation de France, 1887, page 650)
  6. (Zoologie) Papillon d’Europe et d’Asie de la famille des Lasiocampidae, dont la chenille bleue est nuisible aux ormes et aux arbres fruitiers, Synonyme de livrée des arbres.
  7. (Zoologie) (Par extension) Nom donné à d’autres espèces de papillons : livrée des prés, livrée des forêts, livrée d’Amérique…
    • L’an passé, la livrée a fait des ravages sur nos pommiers.

SynonymesModifier

Apparence animale :

Signes extérieurs :

Papillon :

  • bombyx à bague
  • bombyx neustrien

DérivésModifier

Chemin de fer :

TraductionsModifier

HyponymesModifier

Apparence animale (1) :

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe livrer
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
livrée

livrée \li.vʁe\

  1. Participe passé féminin singulier de livrer.

HomophonesModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • Livrée sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier