Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du grec ancien λοβός, lobos (« lobe »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
lobe lobes
\lɔb\
 
Lobe (1) frontal gauche en rouge
 
Oreille portant un bijou sur le lobe (2)
 
Diagramme d’émission avec ses lobes (5)

lobe \lɔb\ masculin

  1. (Anatomie) Division d’une partie de certains organes formée par des sillons ou des échancrures.
    • Chez la plupart des mammifères, des sillons plus ou moins profonds divisent chaque poumon en un certain nombre de lobes grands ou petits. Le nombre des lobes varie d'un à trois dans le poumon gauche, de deux à cinq dans le poumon droit. — (Paul Broca, L'Ordre des primates, parallèle anatomique de l'homme et des singes, Paris : chez Reinwald, 1870)
    • La scissure porte médiane divise le foie en deux parties fonctionnelles indépendantes : le lobe droit et le lobe gauche de Healey et Schroy, correspondant au foie gauche et au foie droit de Couinaud. — (Denis Castaing, Daniel Azoulay, René Adam, « Anatomie du foie et de voies biliaires », chap. 1 de Chirurgie du foie et de l'hypertension portale, Paris : Édition Masson, 2006, p. 8)
    • Structurellement, chaque hémisphère du cerveau humain se divise en quatre lobes. Chacune abrite un lobe frontal (devant et en haut), un lobe pariétal (en haut et derrière), un lobe temporal (sur les côtés) et un lobe occipital (derrière). — (Frances E. Jensen, avec la collaboration de ‎Amy Ellis Nutt, Le cerveau adolescent : guide de survie à l'usage des parents, traduit de l'anglais par Isabelle Crouzet, Paris : chez Jean-Claude Lattès, 2016 → lire en ligne)
  2. (Anatomie) (En particulier) Extrémité inférieure du pavillon de l’oreille.
    • Passés dans le lobe des oreilles gracieuses, deux lourds anneaux de fer encadraient cette figure charmante. — (Isabelle Eberhardt, Yasmina,1902)
    • Marcoul reposait de si étrange façon qu'elle courut chercher l’officier de santé au village, mais c'était vain de lui poser des sangsues derrières les oreilles et de lui inciser les lobes : la paralysie avait envahi les deux cotés du corps. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. (Botanique) Parties du limbe ou des découpures larges de certaines feuilles plus ou moins séparé les uns des autres.
    • La feuille est dite pennée quand on observe de chaque côté de la nervure moyenne un certain nombre de lobes ou de segments ; […]. La feuille sera ternée, biternée, triternée, lorsqu'elle offrira des lobes ou segments divisés ou subdivisés par trois (Épimédium, Actée). — (« Notions d'anatomie, d'organographie et de physiologie végétales », chap. 1 de Le bon jardinier almanach pour l'année 1853, Paris : chez Dusacq, p. 63)
  4. (Par ellipse) Lobe séminal, un des deux corps charnus qui sortent de la semence des dicotylédones lorsqu’elle germe, et qui, dans plusieurs de ces plantes, se transforment en deux feuilles.
    • Par suite chacune de ces petites valves semble correspondre à la moitié de chacun des cotylédons, c'est-à-dire à un lobe, donc être une valve lobaire, et non pas cotylédonaire. — (Docteur Guétrot, « Les cotylédonies du noyer », dans le Bulletin de la Société botanique des Deux-Sèvres, Saint-Maixent : Imprimerie Garnier & Cie, 1931, p. 31)
  5. (Télécommunications) Section continue d’un diagramme de rayonnement.
    • Ainsi l’espacement des dipôles fixe le nombre de lobes de réseau réels. Le choix de la distance entre éléments est en général tel qu'il n'existe qu'un lobe principal. — (Odile Picon & coll., Les antennes: Théorie, conception et applications, Paris : chez Dunod, 2009, p. 108)
  6. (Sport) Tir d'un ballon au dessus des adversaires.
    • […] et s'était, dit-il, un jour, littéralement réveillé au cours des dix dernières minutes d'un match où, mené 1-0 par le FC Lens, coincé par trois arrières dans un mini-couloir contre la ligne de touche de l’adversaire, il avait réussi à soulever le ballon suffisamment pour centrer en un lobe très haut en chandelle... […]. — (Jacques Jouet, L'amour comme on l'apprend à l'École hôtelière, P.O.L., 2011)
    • Et au dernier moment, d’un cassé de poignet trompeur, en passant la main sous la balle, le tireur ralentit la vitesse de son geste et lâche le ballon au-dessus de la tête ou de l’épaule du gardien. À la différence d’un lobe, le chabala est un tir tendu. — (« Nantes - Petit lexique rigolo du handball pour les nuls », le 11/01/2017, màj le 19/01/2017, publié sur le site d’Ouest-France (www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-4400))

SynonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HyponymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe lober
Indicatif Présent je lobe
il/elle/on lobe
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je lobe
qu’il/elle/on lobe
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
lobe

lobe \lɔb\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de lober.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de lober.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de lober.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de lober.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de lober.

PrononciationModifier

HomophonesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • lobe sur Wikipédia  

RéférencesModifier

Same du NordModifier

Forme de nom commun Modifier

lobe /ˈlobe/

  1. Génitif singulier de lohpi.

UgheleModifier