BretonModifier

ÉtymologieModifier

→ voir lonk et -añ.
Du moyen breton loncaff[1].
À comparer avec les verbes llyncu en gallois, lenky en cornique (sens identique).
Irlandais slog avec un S mobile.

Verbe Modifier

lonkañ \ˈlɔ̃ŋ.kã\ (voir la conjugaison), base verbale lonk-

  1. Avaler.
    • Hennez a vez ordinal o klask traou da lonka. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 323)
      Celui-là cherche toujours quelque chose à avaler (à boire).
  2. Absorber.
  3. (Par extension) Consommer.
  4. (Figuré) Oublier.
    • Lonka a ra ar homzou bep ma vezont lavaret. — (Jules Gros, Le trésor du breton parlé - Deuxième partie - Dictionnaire breton-français des expressions figurées, 1ère ed. 1970, p. 323)
      Il avale (il oublie) les paroles à mesure qu’on les prononce.

Variantes orthographiquesModifier

ComposésModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier

  1. Jehan LagadeucCatholicon, Tréguier, 1499